Accès direct au contenu

Foot - Juventus

Juventus - Polémique : Ce n'est pas fini pour Cristiano Ronaldo !

Cristiano Ronaldo fait beaucoup parler de lui en ce moment en Italie... et pas forcément pour ce qu’il fait sous le maillot de la Juventus ! 

C’est la grosse polémique du moment, de l’autre côté des Alpes. Après que le Napoli se soit vu infliger une suspension d’un point, ainsi qu’une défaite sur tapis vert face à la Juventus (3-0), le COVID-19 joue encore une fois les premiers rôles en Serie A. Cette fois-ci, c’est Cristiano Ronaldo qui est ciblé. Testé positif alors qu’il était avec la sélection portugaise, l’attaquant de la Juventus a quitté son isolement pour rallier son domicile de Turin... ce qui n’a pas vraiment été apprécié en Italie ! Vincenzo Spadafora, le Ministre des Sports a en effet directement critiqué Cristiano Ronaldo, coupable d’avoir enfreint le protocole sanitaire mis en place en Italie. L’histoire ne s’est toutefois pas arrêtée là, puisqu’un Cristiano Ronaldo en maillot de bain a répondu sur Instagram à Spadafora, ce « monsieur » qui dit des mensonges.  C’est là, que cette histoire a commencé à prendre une tournure problématique... 

« La notoriété et la compétence de certains joueurs ne leur permet pas d'être arrogants, irrespectueux des institutions et de mentir » 

Via l’agence de presse italienne, le Ministre des Sports italien a en effet sèchement répondu à la vidéo publiée par Cristiano Ronaldo sur les réseaux sociaux. « La notoriété et la compétence de certains joueurs ne leur permet pas d'être arrogants, irrespectueux des institutions et de mentir. Au contraire, plus on est connu, plus on doit se sentir responsable, réfléchir avant de parler et donner le bon exemple », a lâché Vincenzo Spadafora à l'ANSA. « Je n'ai pas l'intention de m'éterniser sur cette question. Je confirme ce que j'ai dit hier concernant l'abandon de l'hôtel de certains joueurs de la Juventus. Je ne m'exprimerai plus sur le sujet et je renouvelle mes vœux de prompt rétablissement à tous les cas positifs ». Jusque-là, aucune autre réponse n’est arrivée du côté de la star de la Juventus et certains pensaient que les choses allaient rapidement rentrer dans le rang. 

Ronaldo et certains de ses coéquipiers risquent une amende 

Mais voilà, ce samedi, Tuttosport nous apprend que Cristiano Ronaldo risquerait une amende et même une disqualification ! Son dossier serait en effet étudié par le parquet fédéral de la FIGC. Cela ne concernerait toutefois pas son retour à Turin, mais plutôt son départ ! Pour le parquet fédéral, Cristiano Ronaldo serait coupable d’avoir enfreint le protocole sanitaire mis en place en Italie lorsqu’il a rejoint la sélection portugaise. Cela concernerait également d’autres joueurs de la Juventus, comme Rodrigo Bentancur, Juan Cuadrado, Paulo Dybala, Merih Demiral et Danilo. D’après les informations de Tuttosport l’étude de ce dossier devrait prendre entre deux et trois semaines. Une disqualification serait pour le moment un verdict très peu probable, mais Cristiano Ronaldo pourrait tout de même écoper d’une amende, tout comme ses coéquipiers. A noter que Tuttosport explique que Cristiano Ronaldo n’aurait pas violé le protocole sportif, mais plutôt l’article 650 du code pénal, qui stipule : « Quiconque ne respecte pas une disposition légalement donnée par l'autorité pour des raisons de justice ou de sécurité publique ou d'ordre public ou d'hygiène est puni, si le fait ne constitue pas un crime plus grave ». 

Articles liés