Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Real Madrid : Des cadres de Zidane s’opposent à Florentino Pérez pour la Super Ligue !

Alors que Florentino Pérez est l’un des grands instigateurs de la Super Ligue, plusieurs joueurs du Real Madrid ont discrètement affiché leur opposition à ce projet décrié. 

Depuis ce dimanche soir, et l’officialisation du lancement de la Super Ligue, l’Europe du football est en crise. Le Real Madrid, le FC Barcelone, l’Atlético de Madrid, Manchester United, Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Tottenham, la Juventus, l’AC Milan et l’Inter Milan ont en effet décidé de s’associer afin de mettre en place une compétition fermée, en concurrence avec la Ligue des champions de l’UEFA. Un projet dans lequel est fortement impliqué Florentino Pérez, nommé président de cette Super Ligue. De nombreux joueurs ont déjà affiché leur désapprobation au projet porté par ces clubs, et certains protégés de Zinedine Zidane ont également protesté très discrètement.

Modric, Vazquez et Marcelo valide le coup de gueule de Beckham 

Sur Instagram, David Beckham a critiqué le projet d’une Super Ligue européenne, allant contre les valeurs du football selon lui : « Je suis quelqu'un qui aime le football. C'est ma vie depuis aussi longtemps que je me souvienne. Je l'ai aimé dès mon enfance en tant que supporter, et je l’aime toujours aujourd'hui. En tant que joueur et maintenant en tant que propriétaire, je sais que notre sport n'est rien sans les fans. Nous avons besoin que le football soit pour tout le monde. Nous avons besoin que le football soit équitable et que les compétitions soient basées sur le mérite. Si nous ne protégeons pas ces valeurs, le jeu que nous aimons est en danger… » Un message liké par des milliers de personnes, dont certains joueurs du Real Madrid. Alors que leur président soutient coûte que coûte ce projet, Luka Modric, Marcelo et Lucas Vázquez ont également validé les propos de l’ancienne star madrilène. Présent en conférence de presse ce mardi, Zinedine Zidane a de son côté botté en touche au moment d'être interrogé sur ce sujet brûlant.

Articles liés