Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone - Malaise : Messi, Koeman… Les dessous du retour gagnant de Griezmann !

Souvent pointé du doigt pour son irrégularité lors de l’exercice précédent, Antoine Griezmann semble revivre sous l’ère Ronald Koeman et cette résurrection est due à plusieurs facteurs bien précis. Tour d’horizon. 

Comment sommes-nous passés d’un potentiel nouveau flop après Philippe Coutinho notamment à un membre important de l’animation offensive du FC Barcelone ? Après sa première saison à 15 buts toutes compétitions confondues, Antoine Griezmann a essuyé pas mal de critiques et notamment en raison de son manque d’intégration au niveau du jeu mis en place par Quique Setién notamment lors de la deuxième partie de saison de l’exercice précédent. L’épisode face à l’Atletico de Madrid, rencontre au cours de laquelle il n’est entré qu’en toute fin de match pour seulement une poignée de minutes, est encore ancré dans toutes les têtes en Catalogne et sans doute dans celle du principal intéressé. Depuis l’arrivée de Ronald Koeman en août dernier après la débâcle face au Bayern Munich en Ligue des champions, Antoine Griezmann est progressivement parvenu à reprendre confiance et à justifier sa présence au FC Barcelone, où il a été recruté à l’été 2019 contre un joli chèque de 120M€. Dernièrement, l’entraîneur blaugrana Ronald Koeman a dressé un portrait flatteur du Français qui il y a quelques semaines de cela était qualifié d’erreur de casting de la part du candidat à la présidence Victor Font. « Je me souviens de l'appel que je lui ai passé quand j'ai signé pour le Barça. Je lui ai dit que j'avais beaucoup de confiance en lui. Je sais qu'il n'a pas été aussi efficace au début que ces derniers temps. Mais je n'ai jamais douté de lui. En plus, il fait son autocritique. Il est important de l'avoir comme joueur. Il a toujours travaillé pour se rétablir et donner le meilleur de lui-même. Vous ne pouvez pas en demander plus à un joueur qui a montré ce qu'il a montré dernièrement ». Voici le témoignage que Koeman a tenu en conférence de presse le 6 février dernier. 

Un changement d’attitude et une relation forte avec Messi 

Qu’est-ce qui a pu autant changer en coulisse ? Guillem Balague s’est attardé sur la question. À l’occasion de sa rubrique Ask Guillem durant laquelle le journaliste de SPORT répond aux questions des internautes, Balague a expliqué la résurgence d’Antoine Griezmann en plusieurs points. « Les choses ont progressivement changé. Premièrement, il a réduit son égo. Il a diminué ses demandes d’abord sur le terrain. Griezmann voulait être très important, à présent il réalise que si il limite son domaine d’impact et d’influence, ce qui est entre les lignes, sans vouloir trop souvent toucher le ballon, il devient plus dangereux. S’il ne la touche pas suffisamment, il ne se crispe pas ». a dans un premier temps confié Guillem Balague avant de se livrer sur la relation de qualité qu’il partage avec Lionel Messi. « La clé c’est que maintenant, Messi comprend Griezmann sur le terrain et Griezmann aussi. Pendant un moment, Messi a essayé, même quand Luis Suarez était encore là, d’inclure Griezmann dans l’équation ».

Un rôle à part dans le groupe et la confiance de Koeman

Mais outre son changement opéré au niveau de ses exigences et des attentes placées en lui sur le terrain, Antoine Griezmann a pris une importance majeure en interne et notamment auprès des jeunes joueurs du FC Barcelone. « Au niveau personnel, Griezmann se sent important dans le vestiaire et le montre en choisissant la musique, il a même été le DJ lors d’un des déplacements en Ligue des champions. Il a bâti une connexion avec le groupe des Français, mais aussi avec les jeunes qui sont nombreux à Barcelone. Araujo, Puig, Pedri, De Jong… Et Griezmann se sent proche de tous avec son sens de l’humour un peu enfantin dans le bon sens du terme ». Pour finir, le journaliste de SPORT a confié que la confiance inconditionnelle de Ronald Koeman est aussi à souligner dans le retour au premier plan d’Antoine Griezmann. « Tout cela l’a aidé, le fait qu’il ait compris son rôle, le respect qu’il a pu acquérir, le fait que l’équipe ait changé son système de jeu le le fait que Koeman le laisse jouer pour l’intégralité des matchs. Tout ça lui a permis de recouvrir sa confiance et d’enfin justifier sa présence à Barcelone ». Cette saison, Antoine Griezmann a inscrit 6 buts en Liga, 2 en Ligue des champions, 2 en Supercoupe d’Espagne et également en Coupe du roi… De quoi lui permettre de fêter ses buts avec les célébrations dont lui seul à le secret.  

Articles liés