Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone - Malaise : À Barcelone, rien ne va plus…

Le FC Barcelone se balade en Ligue des champions, mais connaît une première partie très délicate en Liga. L’occasion pour Ronald Koeman de taper du poing sur la table.

Certes, le FC Barcelone est sur un sans faute en Ligue des champions puisqu’il est parvenu à remporter l’intégralité de ses 5 matchs pendant cette phase de poules en battant même la Juventus sur sa pelouse lors de phase aller. Néanmoins, la donne est bien différente en Liga. Le Barça, qui traverse des temps difficiles depuis l’humiliation subie face au Bayern Munich à la mi-août, a vu de gros changements apportés au sein de la hiérarchie et aurait pu témoigner du départ surprise de Lionel Messi. Finalement, le capitaine du Barça est resté et semble être conquis par la philosophie du nouvel entraîneur Ronald Koeman. Mais les chiffres sont là, et après 10 journées, le FC Barcelone ne compte que 14 points et pointe à la 7ème position en Liga, à seulement 3 petits points de la zone de relégation. Une situation inadmissible du point de vue de Koeman.

« Il faut lutter, il faut continuer, mais… »

« C'est un pas en arrière gigantesque au niveau de nos possibilités de lutter, il faut le voir ainsi. Le résultat final est très décevant. Il faut lutter, il faut continuer, mais c'est sûr : une différence de 12 points avec une équipe aussi forte que l'Atlético, c'est énorme. On doit continuer, il nous reste encore des matches à jouer. Mais la vérité, c'est que si on n'améliore pas notre comportement et si on ne progresse pas dans la gestion de nos temps forts et de nos temps faibles lors de certains matches à l'extérieur, on ne pourra rien dire d’autre. C'est très dur d'expliquer les buts encaissés. Ça peut être un manque de concentration, mais il nous a surtout manqué de l'agressivité quand on n'avait pas le ballon. Ça peut être une des raisons, ça peut être à cause de la concentration... C'est difficile à dire ». a confié Ronald Koeman en conférence de presse après la défaite concédée sur la pelouse de Cadiz samedi soir. Ambiance…

Articles liés