Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone : À Madrid et au Barça, on croit encore à la Super Ligue !

Présidents du Real Madrid et du FC Barcelone, Florentino Pérez et Joan Laporta ont justifié leurs positions sur la Super Ligue en expliquant à quel point cette nouvelle compétition est importante pour le futur du football. 

En vu du quasi retrait de l’intégralité des clubs initialement engagés dans la Super Ligue, Florentino Pérez a regretté le fait que ce projet n’ait pas trouvé son public, tant il est primordial pour la santé des grosses écuries européennes à son sens. C’est du moins ce qu’il a tenté d’expliquer à la Cadena SER. « Je suis un peu triste et déçu parce que nous travaillons sur ce projet depuis trois ans. Il consiste en ce que nous pouvons faire pour lutter contre la situation économique du football espagnol. Le championnat est intouchable, il fait partie de l'histoire. Et le Le format de la Ligue des champions est obsolète, vieux et intéressant seulement des quarts. Avant cela n'a aucun intérêt. Nous sommes tous ravis que des équipes de certains pays puissent affronter de grandes équipes ». 

« C'est une nécessité »

Président du FC Barcelone, Joan Laporta a lui aussi souligné la nécessité d’une telle compétition, tout en assurant que les socios du Barça auront le dernier mot. « Nous avons une position de prudence. C'est une nécessité, mais le dernier mot reviendra aux membres. Les grands clubs nous apportent beaucoup de ressources et nous devons dire notre respect à la distribution économique. Il doit s'agir d'une compétition attrayante, basée sur les mérites sportifs. Nous sommes des défenseurs des ligues nationales et nous sommes ouverts à un dialogue ouvert avec l'UEFA.  Nous avons besoin de plus de ressources pour que cela soit un grand succès. Je pense qu'il y aura une entente. Il y a eu des pressions sur certains clubs, mais la proposition existe toujours. Nous faisons des investissements très importants, les salaires sont très élevés et toutes ces considérations doivent être prises en compte, en tenant compte des mérites sportifs ». Au micro de Tv3Laporta s’est donc montré relativement ouvert à une Super Ligue. Reste à savoir quelle tournure prendra cette complétion qui est « morte » selon le président de la Liga Javier Tebas

Articles liés