Accès direct au contenu

Éblouissant

EDF Menez a enflamme Kombouare

Comme les autres Bleus, Jérémy Ménez était branché sur courant alternatif face à la Bosnie. Transparent en première période, le Parisien a ébloui Antoine Kombouaré par la suite.

Les louanges d’Antoine Kombouaré concernant les prestations individuelles de ses joueurs, depuis qu’il est arrivé au PSG, se comptent sur les doigts d’une seule main. C’est rare, en effet, quand le Kanak, préférant maximiser la performance collective, sort la brosse à reluire pour s’attarder sur un élément en particulier. Il faut croire qu’il attend que ses poulains évoluent en sélection nationale pour leur cirer les pompes. Interrogé sur les prestations des Bleus face à la Bosnie, Kombouaré a en effet encensé Jérémy Ménez, son ailier droit titulaire en club.

Bon mais pas sur la durée
« Je ne voudrais pas faire de favoritisme mais, pour moi, il a été l’homme du match, même s’il a connu quinze premières minutes timides, a-t-il nuancé dans L’Equipe. C’est lui qui, par ses dribbles, sa percussion, a débloqué des situations et étiré la défense. Sa qualité technique a aussi permis de garder le ballon, de faire souffler ses coéquipiers. Il a réalisé beaucoup de dégâts dans la défense adverse, il lui manque juste le but. Sa titularisation est une demi-surprise pour moi ». La vraie surprise aurait été que Ménez soit dans le bain dès la première minute étant donné l’apathie générale des Bleus en début de match.