Accès direct au contenu

Amertume

Barça : Guardiola fracassé par Yaya Touré

Barça : Guardiola fracassé par Yaya Touré

Yaya Touré, aujourd’hui à City, s’est révélé sous les couleurs barcelonaises. Parti précipitamment, le longiligne ivoirien revient sur les raisons de son départ. Pour lui, Guardiola est le seul fautif.

On peut évoluer à Monaco, passé presque inaperçu en Ligue 1 et signer au Barça à la fin de l’année. C’est la belle histoire vécue par Yaya Touré au terme de la saison 2006-2007. Laissé sur le banc par Bölöni en début d’exercice, l’Ivoirien et ses nombreuses qualités attirent le regard du club catalan. Yaya débarque à l’été 2007, alors que le Barça amorce sa rupture avec Ronaldinho. Le club catalan patine, mais Touré régale. Puissant, technique, collectif, l’ancien monégasque prend de l’importance au sein du dispositif. Et profite de l’émergence du Barça actuel pour garnir ses étagères de nombreux titres, plus prestigieux les uns que les autres. Problème, Sergio Busquets grandit, et Guardiola lui préfère l’espagnol. Yaya Touré s’envole alors pour City, en juillet 2010.

« Ma famille a ri de la situation »

Aujourd’hui, le polyvalent milieu de terrain revient sur les conditions de ce départ. Et rejette toute la responsabilité sur le coach Guardiola : « Il n’avait aucune confiance en moi, ses explications étaient étranges. Si Guardiola m’avait parlé, je serais resté au club. Je ne voulais pas le quitter, je voulais même terminer ma carrière au Barça. Ma famille a ri de la situation, ils pensaient que c’était une blague ». 

Oui, comme ça, Busquets à l’air d’une blague. Mais sur le terrain, Monsieur est terriblement efficace.