Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Julian Alaphilippe livre son analyse de sa victoire !

Le Tour de France a pris son grand départ samedi à Brest. Julian Alaphilippe a assumé son statut de champion du monde en remportant la première étape, synonyme de maillot jaune. Le Français s'est pourtant fait peur dans le final. 

La France n'aura pas eu à attendre longtemps pour une victoire française sur le Tour de France 2021. Julian Alaphilippe savait qu'il pouvait réaliser coup double dès cette première étape en Bretagne. Avec sa sixième victoire sur une course de la Grand Boucle, le Français s'empare déjà du maillot jaune. Cela faisait 20 ans, avec la victoire de Christophe Moreau en 2001, qu'un coureur tricolore n'avait plus remporté la première étape de la compétition. Pour autant, si Alaphilippe faisait forte impression sur son vélo, le coureur de la formation Deceuninck - Quick-Step a bien cru qu'il n'allait pas réussir à aller au bout de son effort. 

« À un moment j’ai cru que j’allais m’écraser »

Après sa victoire sur la ligne d'arrivée de Landerneau dans le Finistère, Julian Alaphilippe est revenu sur le final de l'étape qui était loin d'être gagné pour lui : « Ça mettait le cœur à bloc dès le pied et, à partir du moment où j’ai attaqué, je n’étais pas vraiment dans la gestion, c’était tout à fond. Après l’effort maximum, c’était très long jusqu’à la ligne. À un moment j’ai cru que j’allais m’écraser, qu’un petit groupe allait revenir sur moi. Mais j’avais fait l’écart, et j’ai tout donné pour le maintenir. Ça a demandé un effort très violent, comme je l’imaginais, c’est ce qui rend la victoire plus belle. » Ce dimanche, c'est sur un parcours taillé pour le Français, et une arrivée difficile à Mûr-de-Bretagne, que Julian Alaphilippe va tenter de conserver son maillot jaune. 

Articles liés