Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : «Froome n’est pas un dictateur»

Alors qu’il vient de rejoindre la formation Sky, Kenny Elissonde a accepté d’évoquer son nouveau leader, Chris Froome.

Kenny Elissonde n’a que 25 ans, mais il s’est déjà fait une certaine réputation dans le peloton. Son principal fait d’armes est sans contestation sa victoire dans une étape de montagne de la Vuelta 2013. Mais en cette année 2017, le jeune grimpeur français vit un véritable tournant dans sa carrière puisqu’il a rejoint l’équipe Sky. L’ancien coureur de la FDJ s’est exprimé sur son leader Chris Froome.

« C’est vraiment précieux d’avoir la chance de pouvoir s’entraîner avec lui »

« Il est assez facile à vivre, il est très amical, il a le bon mot, il n’est pas avare de conseils, c’est vraiment précieux d’avoir la chance de pouvoir s’entraîner avec lui. C’est vraiment une bonne personne. Il est en privé comme il est dans les médias. Il se laisse couler dans le groupe, il n’est pas despotique, ce n’est pas un dictateur. Après c’est sur que c’est quelqu’un qu’on écoute quand il dit quelque chose. C’est quelqu’un qui a gagné sa place de leader à la pédale avec les résultats. Avec lui, pas besoin de grand discours, il a trois Tour de France à son palmarès. Il n’a pas besoin de montrer que c’est lui le leader, il est top », a confié Kenny Elissonde pour Cyclismactu.

Articles liés