Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : L’aveu du patron de Bardet sur un Tour de France à huis clos !

Entre l’annulation du Tour de France ou une Grande Boucle à huis clos, Vincent Lavenu, manager général d’AG2R-La Mondiale milite pour la deuxième option.

L’organisation du Tour de France (27 juin au 19 juillet) devra faire un choix cornélien : soit annuler l’épreuve, la reporter ou annoncer un huis clos. Cette dernière option a émergé ces derniers jours avec un événement sans public. Interrogé par Cyclism Actu ce lundi, Vincent Lavenu, patron d'AG2R-La Mondiale, formation de Romain Bardet, donne son avis à propos du Tour.

« S'il y avait à faire un choix entre un Tour à huis clos ou pas de Tour du tout, je choisis le huis clos »

« Un Tour de France, c'est une grande fête populaire, quelque chose qui redonne du baume au coeur au public. Donc le fait d'imaginer un Tour à huis clos, ça enlève une grande partie de ce qui fait le charme du Tour et de notre sport. Néanmoins, s'il y avait à faire un choix entre un Tour à huis clos ou pas de Tour du tout, je choisis le huis clos, c'est mieux pour notre sport. Après, encore une fois, la santé prime. Si le gouvernement donne le feu vert, les organisateurs souhaitent vraiment organiser l'épreuve. La décision devrait être rendue le 15 mai, c'est un bon délai, ça laisse le temps de voir l'évolution de la situation sanitaire et de voir si on peut y aller ou pas. Le Tour aura-t-il lieu ?Je suis d'un naturel plutôt optimiste, donc j'y crois, mais la priorité reste la santé publique et c'est ce qui dictera la suite. On fera ce qu'on nous demandera de faire et on s'adaptera aux situations », explique Vincent Lavenu.

Articles liés