Accès direct au contenu

  1. 9h15 Mercato - PSG : Luis Campos repart à l'attaque pour ce transfert à 40M€
  2. 9h10 Mercato - OM : Longoria est fixé pour ce joueur de l'équipe de France
  3. 9h06 Tour de France - Dopage : Encore une perquisition avant le départ
  4. 9h00 Transferts : L’OL va encore frapper un gros coup sur le mercato après Lacazette
  5. 8h45 Mercato - PSG : Luis Campos a bouclé son premier transfert de l’été
Cyclisme - Tour de France

Tour de France : Le message fort du clan Pinot sur son retour en forme

Frère et entraîneur de Thibaut Pinot, Julien s'est confié sur la forme du coureur de la Groupama-FDJ avant que ne débute le Tour de Suisse. Une course, qui devrait permettre au Français de parfaire sa préparation avant son grand objectif de la saison, le Tour de France. En pleine confiance, il espère performer afin d'emmagasiner le maximum de confiance. 

Thibaut Pinot revient de loin. Il y a quelques mois, le Français, troisième du Tour de France en 2014, avait sérieusement songé à prendre sa retraite en raison notamment de douleurs récurrentes au dos. Mais depuis le début de l'année, le coureur de la Groupama-FDJ semble avoir retrouvé son niveau. En avril dernier, Pinot avait remporté une étape de montagne lors du Tour des Alpes, mettant fin à une série de 1007 jours sans victoire. Une libération pour le cycliste, qui aborde le Tour de Suisse avec le plein de confiance. Cette course devrait lui permettre de régler les derniers détails avant son grand objectif, le Tour de France. Mais pas question pour Pinot de penser au classement général cette saison. « Ce qui me fait rêver, avant de penser au général, c'est de gagner une étape de montagne. Moi, je partirai du Danemark pour gagner une étape. Faire 6e du Tour ou 8e de la Vuelta, ça ne m'intéresse plus parce que je ne prends pas de plaisir. Ce qui me fait vivre, ce sont les émotions » avait-il confié lors d'un entretien accordé à France 2.

« Le Tour de Suisse est l'épreuve idéale pour parfaire la condition physique »

Frère et entraîneur de Thibaut Pinot, Julien a fait le point sur la préparation du coureur. « Le Tour de Suisse est l'épreuve idéale pour parfaire la condition physique à l'approche du Tour de France. Thibaut s'est soumis à un gros bloc de travail de février à fin avril jusqu'au Tour de Romandie (13e). Ensuite, il n'a pas opté pour un stage long en montagne, dont les effets ne sont pas probants sur son organisme. On a donc travaillé dix jours, avec de nombreux cols à plus de 2 000 m, en incluant la Mercan'Tour Classic quasiment comme journée d'entraînement » a-t-il annoncé.

« La victoire a plutôt eu pour effet de lui redonner un surcroît de confiance en lui »

Selon lui, cette course que connaît bien Thibaut Pinot pourrait lui permettre d'emmagasiner de la confiance avant la Grande Boucle. « Ce qu’il vient chercher en Suisse ' Des repères comme sur les dernières étapes, en montagne, qui demanderont plus d'intensité. La notion de plaisir doit être intégrée à l'entraînement. La même charge de travail ne procure pas les mêmes effets avec ou sans les bonnes sensations. Il l'a toujours eue, pour revenir à son meilleur niveau. La victoire a plutôt eu pour effet de lui redonner un surcroît de confiance en lui. On l'a senti dès mars à Tirreno-Adriatico (8e). À part Tadej Pogacar, il tenait les autres et terminait des étapes sans sensation de souffrance. Pour la confiance, rien ne vaut le fait de faire mal à ses adversaires » a lâché Julien Pinot dans un entretien accordé à L'Equipe. 

Articles liés