Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Les vérités de Romain Bardet après la première étape de la Vuelta !

Après un contre-la-montre par équipe décevant avec AG2R-La-Mondiale, Romain Bardet a déjà hâte que la route s’élève.

En pur grimpeur, Romain Bardet n’est pas un fan des épreuves chronométriques. Il a ainsi beaucoup souffert durant le contre-la-montre par équipe qui ouvrait le Tour d’Espagne à Nîmes. Et comme attendu, la formation AG2R-La-Mondiale n’a pas brillé terminant à la 18e place à 46 secondes de la BMC, qui a remporté cette étape inaugurale. Le Français est donc soulagé d’en avoir terminé avec ce contre-la-montre.

« Je suis content que ce soit derrière nous »

« C'est très violent comme effort inaugural, je suis content que ce soit derrière nous. Ce n'est jamais facile un exercice comme ça, surtout après un mois sans compétition. Voilà, la Vuelta est lancée maintenant, on va rapidement passer à la montagne. C'est difficile de dire si les sensations sont bonnes après un effort aussi violent, là il y a tout qui brûle, on verra plus tard. La montagne arrive dans deux jours, ce sera un terrain plus propice, plus long et plus agréable », confie le récent troisième du Tour de France au micro d’Eurosport.

Articles liés