Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Les vérités de Julian Alaphilippe avant Liège-Bastogne-Liège !

Alors que le départ de Liège-Bastogne-Liège approche, Julian Alaphilippe se confie sur la difficulté de cette course.

Après son succès sur La Flèche Wallonne mercredi, Julian Alaphilippe aborde Liège-Bastogne-Liège avec un regain de confiance. Le coureur de la Quick Step-Floors est considéré comme l’un des grands favoris de cette Classique belge aux côtés, notamment, d’Alejandro Valverde, et dans un entretien à L’Équipe ce vendredi, le Français admet que ce ne sera pas forcément une partie de plaisir.

« Une course longue et difficile »

« Avoir gagné La Flèche m'a fait énormément de bien. Je l'attendais depuis longtemps. Cela change des petites choses, surtout dans la tête. Physiquement, la condition est là. En arrivant sur les classiques, je savais que j'étais prêt. J'ai tout fait pour. Non, je ne suis pas le grand favori, je suis parmi les favoris. Je pense que beaucoup de coureurs sont capables de dynamiter la course dans le final et pourquoi pas de gagner. Tout ne va pas se résumer au duel entre (Alejandro) Valverde et moi comme à La Flèche Wallonne. C'est une course différente qui va être plus longue et plus difficile. Il faudra bien maîtriser la course, gérer ses efforts, les faire au bon moment. On a une équipe très forte et on va essayer de garder le plus d'unités possibles jusqu'au final. C'est différent de La Flèche Wallonne. Je remets le compteur à zéro », commente Julian Alaphilippe.

Articles liés