Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Julian Alaphilippe fait son mea culpa...

Vaincu au sprint sur la ligne, puis déclassé au 5e rang, Julian Alaphilippe est passé tout proche d’accrocher son deuxième monument à Liège. Le champion du monde est revenu sur sa fin de course frustrante.

Julian Alaphilippe était tout proche du happy-end tant souhaité, qui s’est finalement transformé en gros loupé. Après une chute dans le peloton à 80km de l’arrivée, le porteur du maillot arc-en-ciel a su se remettre en selle pour faire partie de l’échappée gagnante de ce Liège-Bastogne-Liège. Aux côtés d’autres cadors comme Marc Hirschi, Tadej Pogacar et Matej Mohoric, le Français pensait l’avoir emporté au sprint, levant même les bras avant la ligne, pour se faire finalement devancer par Primoz Roglic, lui aussi dans le groupe de tête. Pire encore, Alaphilippe sera finalement rétrogradé au 5e rang pour avoir coupé la route de Marc Hirschi, l’empêchant de lutter dans le sprint final.

« J’assume l’entière responsabilité »

Dans des propos relayés par Cyclism’Actu, le champion du monde est revenu sur la fin de course, et fait son mea culpa : « Je me sentais bien aujourd'hui, je voulais faire une belle course et j'avais une équipe très forte autour de moi, qui a fait un excellent travail, me protégeant toute la journée. (…) J'ai commencé mon sprint à 200 mètres de l'arrivée, mais j'ai ensuite commis cette erreur, dont j'assume l'entière responsabilité. Je suis conscient que mon écart a causé un problème aux autres coureurs et je m'en excuse, mais je tiens à souligner que je ne l'ai pas fait exprès. J'accepte la décision du jury et tout ce que je peux faire maintenant, c'est me concentrer sur les prochaines courses. » Une nouvelle fois vaincu sur ce Liège-Bastogne-Liège qui continue de lui échapper, Julian Alaphilippe devrait revenir plus déterminé que jamais sur l’édition 2021.

Articles liés