Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Dopage : L’équipe du dernier vainqueur du Tour de France menacée ?

Équipe à la réputation sulfureuse au sein du peloton professionnel, Astana est aujourd’hui dans le viseur de l’UCI, pas vraiment satisfaite de l’attitude de l’équipe face au dopage.

Depuis sa création en 2007, l’équipe Astana n’en finit plus de faire parler d’elle, un peu trop souvent sur des sujets liés au dopage. Ayant compté dans ses rangs de nombreux coureurs soupçonnés de dopage, contrôlés positifs ou anciens suspendus, l’écurie kazakh dirigée aujourd’hui par Alexandre Vinokourov est de nouveau dans l’œil du cyclone suite aux récents contrôles positifs à l’EPO des frères Valentin et Maxim Iglinskiy.

L'UCI VA ENQUÊTER SUR ASTANA

Réagissant officiellement à ce sujet, l’Union Cycliste Internationale a mis en garde l’équipe de Vincenzo Nibali, dernier vainqueur du Tour de France. « Nous allons nous rapprocher de l'équipe afin de voir si tout est fait pour que les coureurs ne recourent pas à des substances augmentant leurs performances. La situation est préoccupante et une fois que nous l'aurons évaluée, nous déciderons si des changements que nous jugeons nécessaires devront être mis en œuvre en interne ou bien si des conditions à l'obtention de la licence devront être exigées, en conformité avec le code de l'Agence mondial antidopage », a déclaré l’UCI.

Articles liés