Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Cavani, Manchester United… Thibaut Pinot fracasse Pierre Ménès !

Alors que Pierre Ménès a lourdement taclé Edinson Cavani sur Twitter ce dimanche, Thibaut Pinot n’a pas pu s’empêcher de prendre la défense de l’international uruguayen.

Coureur cycliste membre de l'équipe Groupama-FDJ, Thibaut Pinot est également un suiveur assidu du sport en dehors du cyclisme, et tout particulièrement de football. Le Champion de France de contre-la-montre en 2016 est effectivement un grand supporter du Paris Saint-Germain comme il l’a signifié à plusieurs reprises lors de l’interview et se tient donc au fait de l’actualité du club de la capitale. Et visiblement, il n’a pas supporté de voir Pierre Ménès tacler lourdement Edinson Cavani sur Twitter ce dimanche. Le meilleur buteur de l’histoire du PSG, parti l’été dernier au terme de son contrat à Manchester United, pourrait effectivement toucher le jackpot en cas de non-prolongation chez les Red Devils en fin de saison à en croire le Sunday Times puisqu’il empocherait alors près de 2 M€ de prime.

« Il aime les sous le fermier… »

Une information sur laquelle a rapidement souhaité rebondir Pierre Ménès sur Twitter, lâchant alors : « Il aime les sous le fermier… ». Des propos qui font référence au fait qu’Edinson Cavani aime se revendiquer comme un footballeur loin du monde du business, de l'argent, mais proche de la nature et des choses simples. Ainsi, il s’est fréquemment mis en scène sur les réseaux sociaux dans des fermes auprès d’animaux ou en train de couper l’herbe d’un champ. Bref, face à l’information du Sunday Times, Pierre Ménès a voulu souligner le double-discours tenu par Edinson Cavani, lui qui réclamait déjà un juteux salaire l’été dernier pour rejoindre un club. Cependant, ce constat n’est clairement pas partagé par Thibaut Pinot. Et pour cause, au regard de sa réponse au tweet de Pierre Ménès, le Français de 30 ans estime que le consultant de Canal + va trop loin en émettant un tel jugement. « Le fermier ? C’est chaud la… », a écrit le cycliste tricolore, accompagnant son message d’un emoji d’un bonhomme qui pose sa main sur le front en signe d’agacement.