Cyclisme
Cyclisme : Alaphilippe, Pogaçar… Les plus gros salaires

Avant le départ du Tour d’Espagne, Patrick Lefevere, patron de la Quick-Step Alpha Vinyl, avait mis la pression sur sa star, Julian Alaphilippe, notamment compte tenu de son gros salaire. Mais combien touche le double champion du monde ? Voilà le classement des plus gros salaires du peloton. Et révélation, Alaphilippe n’est pas le mieux payés parmi les stars du cyclisme. 

« J'espère surtout qu'il ne répétera pas son coup de l'année dernière où il a couru le Tour de France en fonction du championnat du monde. Cela peut être fait une fois, mais en principe je ne le paie pas pour cela. Ok, il a eu beaucoup d'échecs. La saison n'a pas été facile pour lui. Mais ce n'était pas facile pour moi non plus, son patron. Je défendrai toujours mes coureurs, mais c'est un peu plus facile avec quelqu'un qui gagne 70 000 euros qu'avec quelqu'un qui en gagne six zéros. J'attends donc quelque chose de lui dans le Tour d'Espagne, et pas seulement au service d’Evenepoel », avait alors assuré Patrick Lefevere. Mais combien au juste gagne Julian Alaphilippe ? Suite à ce coup de pression, certaines informations ont refait surface à propos du salaire du double champion du monde de la Quick-Step Alpha Vinyl.

Alaphilippe dans le Top 10 

Et aujourd’hui, Julian Alaphilippe, malgré son statut de star du peloton et ses deux titres de champion du monde, serait le 7ème coureur le mieux payé. Pour quel montant ? Cela serait de l’ordre de 2,3M€ par saison pour la star de la Quick-Step Alpha Vinyl. Pour compléter le Top 10, on retrouve derrière Alaphilippe, Wout Van Aert (Jumbo Visma), Alejandro Valverde (Movistar) et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), qui émargent tous à 2,2M€ par saison. 

Les stars d’INEOS au pied du podium

Qui est alors mieux payé que Julian Alaphilippe dans le peloton professionnel ? Aux portes du podium, on retrouve 3 autres coureurs de la formation INEOS Grenadiers après Richard Carapaz. Ainsi, à la 6ème place, c’est Michal Kwiatkowski avec 2,5M€ par an. Devant lui, 5ème, Egan Bernal percevrait près de 2,8M€ à l’année. Enfin, la 4ème place revient à celui qui a terminé 3ème du dernier Tour de France : Geraint Thomas. Le Britannique émargerait lui à quasiment 3,5M€ par saison. 

Pogaçar tout en haut

Enfin, sur le podium de ce classement des coureurs les mieux payés, on retrouve 3 noms bien connus, à savoir Tadej Pogaçar, Chris Froome et Peter Sagan. C’est le Slovène qui est d’ailleurs à la première place. Double vainqueur du Tour de France en 2020 et 2021, il toucherait 6M€ par an au sein de la formation UAE. Derrière, on retrouve Chris Froome. Bien que le Britannique soit très loin de son meilleur niveau désormais suite à sa terrible chute il y a quelques années, l’équipe Israël Start-Up Nation n’a pas lésiné sur les moyens pour s’offrir Froome, qui perçoit un salaire annuel de 5,5M€. Enfin, Peter Sagan est lui 3ème avec également 5,5M€ chez Total Energies

Quid des autres Français ? 

Dans ce Top 10 des cyclistes les mieux payés, il n’y a donc qu’un seul Français avec Julian Alaphilippe. Pour en trouver d’autres, il faut remonter un peu plus haut. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et Romain Bardet (DSM) ne sont en revanche pas très loin. Les deux Français sont dans le Top 20 avec 2M€ par an, soit autant notamment que Primoz Roglic (Jumbo Visma). 

Et pour compléter ce Top 20 des coureurs les mieux payés, on retrouve également Vincenzo Nibali (Astana) avec 2,1M€. Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix), Adam Yates (INEOS Grenadiers) et Jakob Fuglsang (Israël Start-Up Nation) touchent eux 2M€. Elia Viviani (INEOS Grenadiers) et Nairo Quintana (Arkea) sont eux à 1,9M€. Enfin, Fernando Gaviria (UAE) touche lui 1,8M€ par an. 

Articles liés