NBA
NBA : Curry, Thompson… Le propriétaire des Warriors s’attend à une catastrophe
Jules Kutos-Bertin

Tout juste auréolé d’un nouveau titre de champion NBA, Golden State pourrait vivre une saison difficile sur le plan financier. Joe Lacob, le propriétaire des Warriors, a tiré la sonnette d’alarme vis à vis de la situation économique de la franchise, lui qui estime qu’il est « impossible de survivre dans ces conditions ».

Les Golden State Warriors sortent d’une saison exceptionnelle. En début d’exercice, personne ne voyait la franchise californienne comme un candidat sérieux au titre. Mais avec les performances de très haut niveau de Stephen Curry, un Draymond Green toujours aussi précieux et le retour de Klay Thompson, les Warriors ont surpris tout le monde. Résultat, l’équipe de Steve Kerr a fini 3ème de conférence Ouest. En playoffs, Golden State est monté en régime petit à petit jusqu’aux Finales NBA, avant de venir à bout des Boston Celtics. Le 4ème titre en huit saisons pour Stephen Curry, Klay Thompson, Andre Iguodala, Draymond Green et bien entendu Steve Kerr

Les Warriors revenaient de très loin

Pourtant, les Warriors revenaient de très loin… Juste après les Finales 2019 perdues contre les Toronto Raptors, Golden State a vécu une véritable hécatombe entre la grave blessure de Klay Thompson, celle de Stephen Curry et bien sûr le départ de Kevin Durant. « Celui-là est différent », expliquait le MVP des Finales après le succès contre Boston dans des propos relayés par Basket USA. « Les blessures, les changements dans l'effectif. C'est spécial. Tout le travail, toute la foi que cela nous a demandé pour revenir à ce niveau. Tout le monde a compté. Je suis fier de tout le monde. Ces deux derniers mois, ces trois dernières années, ces dernières quarante-huit heures ont été des montagnes russes émotionnelles sur et en dehors du parquet. Vous portez avec vous ces choses-là tous les jours pour essayer de réaliser un rêve comme ce soir. Rien que de repenser à tous ces moments qu'on a traversés pour en arriver là, individuellement et collectivement, me donne la chair de poule [...] Et quand on a commencé la saison, je me rappelle clairement des experts qui mettait un gros zéro devant le nombre de nos titres à venir à cause de ce qu'on a vécu. Mais on l'a fait ! ». 

Stephen Curry, Klay Thompson, Draymond Green et ensuite ?

Mais après le titre et l’euphorie de toute une ville, les Warriors doivent déjà se remettre en selle et préparer la saison à venir. Pour le moment, Golden State a déjà perdu Gary Payton II, Otto Porter Jr, Damion Lee ou encore Juan Toscano-Anderson. Pour le moment, rien de vraiment impactant puisque les Warriors ont conservé leurs joueurs essentiels. Mais d’ici l’an prochain, il faudra trancher pour l’avenir de Jordan Poole et Andrew Wiggins. Interrogé sur la situation financière des Warriors, Joe Lacob, le propriétaire de la franchise, a tiré la sonnette d’alarme.

« C’est impossible de survivre dans ces conditions »

« Avec les prolongations, notre effectif nous coûterait entre 400 et 500 millions en salaire. C’est impossible de survivre dans ces conditions. Impossible. J’ai déjà des soucis avec le reste de la ligue, ce serait encore pire. En fait, nous avons trouvé un petit trou à exploiter dans le système, et nous nous y sommes engouffrés, mais ce n’est pas une bonne chose pour la ligue. Les prolongations de Poole et Wiggins sont un problème pour nous », affirme Joe Lacob dans des propos relayés par Parlons Basket, avant d’ajouter : « La situation va être très très difficile pour la franchise. Nous gagnons de l’argent, mais les dépenses dans les salaires, la salle, les équipes de développement et dans les bureaux sont aussi folles. Si nous ne réussissons pas à être compétitifs la saison prochaine, nous allons devoir sérieusement nous pencher sur certains salaires. Au final, nous espérons quand même que Jonathan Kuminga ou James Wiseman puisse prendre la relève ». La saison prochaine s’annonce déterminante pour le champion en titre…

Articles liés