Basket
Finales NBA : Les larmes de Stephen Curry (vidéo)

Vainqueurs des Boston Celtics au TD Garden, les Golden State Warriors ont terminé le job et sont devenus champions NBA pour la 4ème fois depuis 2015. Auteur d’un nouveau match sensationnel, Stephen Curry a logiquement été élu MVP des Finales. Submergé par l'émotion en fin de match, le meneur des Warriors n’a pas pu retenir ses larmes.

Trois années de galère, de blessures, d’échecs et un retour au sommet. Les Golden State Warriors n’auront pas perdu de temps avant de retrouver leur trône. Au moment de débuter les playoffs, la franchise californienne n’avait rien d’un favori. Malgré le retour de blessure de Klay Thompson, les Warriors n’avaient pas beaucoup de certitudes. Un Draymond Green en panne, Stephen Curry tout juste de retour de blessure et un banc inférieur à d’autres franchises, les Warriors partaient avec un train de retard. Mais au fur et à mesure des playoffs, Golden State a pris de l’assurance, grâce notamment à un Stephen Curry taille… MVP. Après avoir battu des Nuggets affaiblis, des Grizzlies sans Ja Morant sur la fin de série et des Mavericks dépendants de Luka Doncic, il ne restait que la redoutable équipe de Boston. Au terme d’un duel étincelant, l’expérience des Warriors a pris le dessus sur la fougue des Celtics. 43 points dans le game 4, un impact important lors du match 5 et une conclusion en finesse avec 34 points et un 12/21 au tir pour la dernière croisade vers le titre : Stephen Curry a fait du Stephen Curry. Pour la 4ème fois depuis 2015, les Warriors sont champions NBA. 

« Vu ce qu’on avait vécu depuis trois ans, personne en début de saison nous imaginait à cette place »

Critiqué pendant des années sur l’absence d’un titre de MVP des Finales, le Chef a répondu à ses détracteurs. A aucun moment il n’aura laissé place au doute dans la tête des juges au moment de décerner le trophée. Mais après la victoire des siens, Stephen Curry a surtout voulu mettre en avant la force mentale de son équipe qui revient de très loin. « Je suis tellement fier de ce groupe. Je remercie chaque jour Dieu de pouvoir faire ce sport au plus haut niveau avec des gens incroyables. C’est comme ça… On joue pour gagner un titre, et vu ce qu’on avait vécu depuis trois ans, personne en début de saison nous imaginait à cette place… Sauf ceux qui étaient sur le terrain ce soir, et c’est incroyable. C’est surréaliste », confie-t-il, en larmes, dans des propos relayés par Basket USA. « On est tellement loin de ce qu’on avait fait pendant cinq ans, avec trois titres en quatre ans… On a touché le fond avec les blessures, le chemin a été long, et il a fallu trouver les bons éléments et les bonnes personnes… Rien n’était acquis car on ne savait pas qu’un jour on reviendrait à ce niveau. Pour moi, il n’y a rien de plus beau au monde », conclut Curry. Très taquin avec le public du TD Garden lorsqu’il a enchaîné les flèches à longue distance, le quadruple champion NBA n’a pas pu retenir ses larmes en fin de match. A 34 ans, ce titre est sûrement le plus beau pour Stephen Curry

Articles liés