Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : L’énorme punchline du coach de Tony Parker !

Gregg Popovich, coach de Tony Parker aux San Antonio Spurs, est revenu sur une récente polémique qui a frappé les mangers de NBA.

L’image a beaucoup fait parler. Nous sommes dans les dernières secondes de la rencontre entre les New York Knicks et les Washington Wizards jeudi dernier (113-110). Les Newyorkais peuvent rejoindre leurs adversaires du soir au tableau d’affichage et arrivés aux abords de la raquette Carmelo Anthony décide de pénétrer avant de faire la passe à Courtney Lee. Bizarrement, celui-ci ne shoot pas. L’action se termine en catastrophe et les hommes de Jeff Hornacek perdent la rencontre sur le fil.

« Ainsi tout le monde poserait son cul sur le banc ! »

L’arrière newyorkais s’est finalement plaint de la présence de l’assistant coach adverse, qui était carrément rentré sur le terrain pour se tenir à ses côtés, ce qui l’aurait gêné. La NBA lui a donné raison et a infligé une amende de 5000$ à Sidney Lowe des Washington Wizards, ainsi que 15000$ à la franchise. Un coup d’épée dans l’eau selon Gregg Popovich. « Je pense qu’ils s’en sont bien sortis. Et si ce shoot avait coûté un match de playoffs ? Peut-être un coach aurait été viré, une série de playoffs remportée… Quand on y repense, cela vaut bien 5000 ou 10 000 dollars » a expliqué le coach des San Antonio Spurs, d’après le San Antonio Express-News. « Ainsi, tout le monde poserait son cul sur le banc. Je me plains depuis plus d’une décennie de ces coaches qui sont debout devant le banc alors que les joueurs shootent à 3-pts. Si on était à un match de gamins, on dirait aux gamins de s’asseoir sur le banc et de bien se comporter. Pourquoi aurions-nous le droit de faire ce genre de trucs ? ».

Articles liés