Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Vaccin, polémique... Nadal fracasse Djokovic !

Alors que l'Australie a décidé de bloquer Novak Djokovic à cause de son visa, Rafael Nadal estime que le Serbe doit assumer les conséquences de son choix.

Novak Djokovic ne sait toujours pas s'il pourra participer à l'Open d'Australie. Et pour cause, le Serbe refuse de révéler s'il est vacciné ou non et n'apporte aucune preuve à ce sujet. Le numéro 1 mondial a toutefois obtenu une dérogation pour se rendre à Melbourne, mais le gouvernement australien a finalement refusé le visa de Novak Djokovic. « M. Djokovic n'a pas fourni les éléments appropriés pour entrer en Australie et son visa a donc été annulé. Les ressortissants étrangers qui ne disposent pas d'un visa valide ou dont le visa a été annulé seront placés en détention et expulsés d'Australie », expliquait Scott Morrison, le Premier Ministre australien. Par conséquent, Novak Djokovic est bloqué dans son hôtel en attendant son expulsion d'Australie.

«Tout le monde est libre de ses choix, mais il y a des conséquences»

Une situation qui ne manque pas de créer la polémique, et Rafael Nadal a été invité à commenter le cas Djokovic. « Je crois en la science et quand on me dit de me faire vacciner, je le fais. Le monde a assez souffert. S'il voulait, il jouerait ici en Australie sans problème. Il prend ses propres décisions. Bien sur, tout le monde est libre de ses choix, mais il y a des conséquences non ? », a confié le joueur espagnol en conférence de presse. En attendant, Christopher Tran, avocat du gouvernement, assure que Novak Djokovic bénéficie d'un sursis et ne sera pas expulsé avant lundi. Pour rappel, l'Open d'Australie, premier Grand Chelem de la saison, doit débuter le 17 janvier.

Articles liés