Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Djokovic, polémiques... Cette sortie forte de Rafael Nadal !

Interrogé sur les polémiques qui s'abattent sur les conditions des joueurs engagées à l'Open d'Australie, Rafael Nadal s'est montré lucide et a même glissé une petite phrase sur Novak Djokovic. 

C'est l'événement du moment qui attire le plus de polémiques et pour cause, l'Open d'Australie est organisé dans des conditions qui ne semblent pas plaire à tout le monde. Dans un contexte bien particulier en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, les organisateurs du tournoi ont dû mettre les bouchées doubles pour assurer la sécurité de tous, et notamment des joueurs et joueuses engagés. Pour cela, différentes bulles ont été instaurées mais les différences de traitement entre ces dernières agacent. Certains joueurs sont considérés comme « privilégiés » car placés en quarantaine dans une « bulle » qui leur permet de s'entraîner et de sortir quelques heures par jour, contrairement à d'autres qui sont confinés dans leur chambre d'hôtel. Pour réagir à cela, Novak Djokovic avait envoyé en début de quarantaine une lettre au directeur de l’Open d’Australie, Craig Tiley, dans laquelle il proposait d'améliorer les conditions pour les joueurs et joueuses. Une lettre qui avait été rendue publique, ce qui a fait réagir un certain Rafael Nadal. 

« Certains ont besoin de rendre public tout ce qu'ils font pour aider les autres »

« Certains ont besoin de rendre public tout ce qu'ils font pour aider les autres. D'autres le font de manière plus privée, sans avoir à publier ou à rendre public tout ce qu'ils font. Les appels que nous lançons pour aider les acteurs les plus défavorisés, certains d'entre nous n'ont pas besoin de vouloir en faire de la publicité », a confié Rafael Nadal au micro de ESPN Tennis, sur un ton qui semble mélanger taquinerie et vérité. Après quoi, le numéro 2 mondial est revenu à son tour sur les conditions en Australie : « Les plaintes sont compréhensibles et tout à fait respectables. Où se situe la ligne de privilèges ou de non-privilèges ? J'ai un point de vue différent de celui des autres joueurs de tennis. Ici, à Adélaïde, nos conditions sont meilleures que celles de la plupart des joueurs de Melbourne, mais certains joueurs de Melbourne ont des salles plus grandes où ils peuvent être physiquement actifs, d'autres ont des salles plus petites où ils ne peuvent pas avoir de contact avec leur entraîneur ou leur préparateur physique. Où est la limite ? C'est une question d'éthique, chacun a sa propre opinion. Les plaintes proviennent toujours d'une position de désavantage. Lorsqu'on parle de "fair-play" ou d'égalité des chances, les gens n'ont pas tendance à se plaindre de la situation de ceux qui sont moins bien lotis qu'eux. En fin de compte, nous essayons tous d'obtenir les meilleures performances possibles dans la limite de nos moyens et de nous entraider. »

Articles liés