Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Federer, Nadal... Djokovic pointe du doigt une «injustice» !

Novak Djokovic est loin d'avoir la même cote de popularité que Roger Federer et Rafael Nadal. L'ogre serbe a admis qu'il trouvait le public «injuste» lors de son arrivée sur le circuit. 

Novak Djokovic se sent souvent seul au monde lorsqu'il affronte Rafael Nadal ou Roger Federer. Depuis son arrivée sur le circuit, l'ogre serbe se retrouve en difficulté face au public lorsqu'il défie l'un de ses plus grands rivaux. Lors d'un Live Instagram avec Stanislas WawrinkaNovak Djokovic a avoué éprouver un certain mal-être lorsqu'il faisait face à Rafael Nadal ou Roger Federer

«C'était moi contre le reste du monde»

« Comment je gère le fait d'avoir le public contre moi lorsque j'affronte Roger Federer ? Ce n'est pas facile. Je trouvais ça injuste. Quand je suis arrivé, j'ai dit que je voulais être n°1. Les gens se sont dit : "qui est-il pour challenger Rafa (Nadal) et Roger (Federer) ?" C'était moi contre le reste du monde. Roger est sans doute le plus grand joueur de tous les temps. Je ne m'attends pas, tant qu'il jouera et dans la plupart des endroits, à avoir la foule de mon côté. Je suis ok avec ça parce que c'est Roger et c'est la même chose pour Rafa. C'est compliqué pour moi de savoir pourquoi c'est comme ça. Est-ce que j'y ai contribué ? Je ne pense pas. C'est lié à l'excellence des deux. Ils sont charismatiques, sympas, humbles, ce sont deux grands champions », a-t-il regretté dans des propos rapportés par L'Equipe

Articles liés