Tennis : Cette énorme révélation de Nadal sur le jubilé de Federer
Jules Kutos-Bertin
-
Journaliste
Tout petit, je m’étais promis d’avoir un métier en accord avec le football. Très vite, j’ai pris conscience que mes pieds ne suffiraient pas pour m’emmener là où je le voulais alors le journalisme est devenu une évidence.

Quelques jours après la dernière de Roger Federer sur un court aux côtés de Rafael Nadal, ce match de gala est encore au bout de toutes les lèvres. Pourtant, en raison de la forme physique du Suisse et de l’état mental de l’Espagnol, cette rencontre aurait pu ne jamais avoir lieu.

Après vingt ans passés sur les courts et des titres en pagaille, Roger Federer a décidé de prendre sa retraite. Plus d’un an après son dernier match à Wimbledon, le Suisse a encore des douleurs au genou, ce qui l’a poussé à tirer sa révérence. Pour son dernier tournoi, Roger Federer a voulu jouer un ultime match en double avec Rafael Nadal, son rival de toujours. Malgré la défaite contre la paire composée de Jack Sock et Frances Tiafoe, personne n’oubliera les larmes des « Fedal » pour les adieux du Suisse.

Nadal n’était pas sûr d’y être…

Pourtant, cette rencontre de gala aurait pu ne jamais avoir lieu. Même si Federer a eu le temps de se soigner, il n’était pas sûr de pouvoir tenir la cadence sur une rencontre. Pour Rafael Nadal, le problème était différent. « Il savait que j’étais dans un moment difficile, que ma présence à la Laver Cup semblait presque impossible. Il a annoncé son retrait le 15, mais dix jours avant, il m’a appelé pour me dire ce qui allait se passer. C’était une conversation difficile, nous avons passé un quart d’heure à parler, il m’a expliqué comment s’étaient déroulés ses derniers mois et il a été franc avec moi en m’expliquant les raisons de sa décision. À partir de ce moment, il m’a dit qu’il aimerait beaucoup que je vienne jouer son dernier match ensemble, pour autant que la situation me le permette », a confié l’Espagnol dans des propos relayés par We Love Tennis

… Federer non plus !

« À l’époque, même lui n’était pas convaincu d’être prêt pour le match, jusqu’à ce que nous nous reparlions et qu’il me dise qu’il serait heureux de jouer un match en double. Au final, j’ai eu la chance de pouvoir vivre ce moment, pour lui c’était un moment important et pour moi c’était un grand honneur. Si c’était important pour lui, pour moi c’était encore plus important et spécial », ajoute Rafael Nadal. Dans quelques années, le Majorquin ne devrait pas regretter d'avoir été présent pour les adieux de Roger Federer

Articles liés