Accès direct au contenu

  1. 16h01 Mercato - PSG : Christophe Galtier est-il l’entraîneur idéal pour le PSG ?
  2. 16h00 Mercato : Cristiano Ronaldo au cœur d'une incroyable opération ?
  3. 15h45 Mercato - PSG : La réponse tombe pour un transfert de Lionel Messi
  4. 15h35 Wimbledon : Agacé, Nadal pousse un coup de gueule
  5. 15h30 Mercato - PSG : Gros coup de froid pour ce transfert à 50M€, Campos a ciblé son plan B
Tennis

Tennis : Ces confidences de Federer sur sa vie de famille !

Absent des courts la majeure partie de l’année 2020, Roger Federer bataille pour revenir à la compétition en février. Le Suisse a pu profiter de sa longue pause pour s’offrir une parenthèse dorée avec sa famille.

Tandis que ses grand rivaux Rafael Nadal et Novak Djokovic poursuivaient leur razzia sur le circuit ATP, Roger Federer a décidé de faire l’impasse 2020. Le « Maestro » a profité de l’arrêt de la saison pour se faire opérer une nouvelle fois, avec l’Open d’Australie 2021 en ligne de mire. Mais l’échéance approche et le mystère plane toujours sur sa capacité à revenir à temps, alors que les dates du tournoi ont été fixée à début février. S’il est notamment resté en contact avec Rafael Nadal lors de la pandémie, le Suisse a dévoilé dans des propos rapportés par We Love Tennis que cela avait été l’occasion de mener une vie de famille normale, pour son plus grand bonheur.

« C’était agréable de vivre en famille »

« Je dois dire que cette année s’est passée aussi vite qu’une personne en tournée. Ce qui était nouveau pour nous, c’est que nous étions enfin au même endroit. Nous avons pu faire des plans : que faisons-nous ce mercredi, et ensuite ? Et puis il y avait toujours de nouvelles situations et règles auxquelles nous devions nous adapter, c’était quelque chose de complètement nouveau. De toute façon, nous sommes toujours ensemble en famille, que ce soit en tournée ou non, mais là, le stress est vraiment tombé. « Papa a encore un match » ou « Ne sois pas trop bruyant le matin parce que papa n’est pas allé se coucher avant trois heures du matin après un match ». C’était agréable de vivre normalement en famille pour une fois. Au final, ce que j’ai fait le plus souvent ? Être le chauffeur des petits. » Un avant-goût de la vie normale que devrait connaître Roger Federer lorsqu'il décidera de raccrocher. 

Articles liés