Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Après Roland-Garros et Wimbledon, un coup de tonnerre pour l'Open d'Australie ?

Alors que le coronavirus fait rage, Roland-Garros a été reporté, tandis que Wimbledon a été annulé. Selon Craig Tiley, le directeur de l'Open d'Australie, le Grand Chelem de Melbourne pourrait se disputer à huis clos. 

L'Open d'Australie pourrait se disputer à huis clos. Alors que le coronavirus fait de plus en plus de dégâts, le monde du sport est actuellement en pause et une date de reprise des activités est encore difficile à définir. Pour cette raison, Roland-Garros, initialement prévu fin mai, a été repoussé au 20 septembre, tandis que Wimbledon, qui ne peut pas avoir lieu à l'automne, a été tout simplement annulé. Dans des propos rapportés par The Age, Craig Tiley, le directeur de l'Open d'Australie, a fait un point sur son Grand Chelem. Selon ses dires, Melbourne, programmé pour janvier 2021, pourrait se jouer sans public. 

«On travaille sur la possibilité d'organiser un événement pour les diffuseurs»

« Avec une telle dépendance aux voyages internationaux, on étudie ce qu'on pourrait avoir à faire si les joueurs doivent être placés en quarantaine pour une certaine période avant de pouvoir se déplacer librement en Australie. Si les rassemblements de masse ne sont toujours pas autorisés ou très limités l'an prochain, on travaille sur la possibilité d'organiser un événement pour les diffuseurs (ndlr : sans public). Ce sont deux des nombreux scénarios sur lesquels nous travaillons. On doit être préparés à une évolution du contexte. On ne sait pas quelles mesures actuellement utilisées pour contenir la propagation du virus devront toujours être en place à moyen et long terme », a-t-il expliqué. 

Articles liés