Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : «Novak Djokovic n'était plus lui-même...»

Coach de Serena Williams depuis 2012, Patrick Mouratoglou est revenu sur la longue descente aux enfers de Novak Djokovic.

Qui l’eut cru, mais Novak Djokovic est bien l’homme de cette année 2018 ! Malgré deux défaites en finale des Masters de Paris et de Londres face à Kharen Khachanov et Alexander Zverev, le Serbe a prouvé qu'il sera bien l’homme à battre à l’aube de la saison 2019. 22e au classement en mai dernier, le Djoker s’est remis les idées en place après ses problèmes au coude, et a ensuite enchaîné un été de folie en remportant entre autres Wimbledon et l’US Open. Cerise sur le gâteau, l’homme aux 14 titres du Grand Chelem a clôturé cette année sur le trône de l’ATP, coiffant dans la dernière ligne droite Rafael Nadal. Une véritable renaissance sur le plan mental que n’a pas manqué de mettre en avant Patrick Mouratoglou dans les colonnes de L’Équipe.

«Sa chute était essentiellement mentale. Sur le terrain, il n'était pas lui-même, on ne le reconnaissait pas»

« Nous avons retrouvé le même Novak, comme s'il revenait après une pause de deux ans où il était complètement ailleurs. Nous l'avons retrouvé comme avant où il était extrêmement dominant, et aujourd’hui il l'est encore. Cela confirme l’impression que j’avais à l’époque : sa chute était essentiellement mentale. Sur le terrain, il n'était pas lui-même, on ne le reconnaissait pas », a-t-il confié.

Articles liés