Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Quand Boudjellal s’en prend ouvertement à Laporte !

En réponse à la possible arrivée de Thibault Giroud dans le staff du XV de France, Mourad Boudjellal, président du RCT, pointe du doigt Bernard Laporte, homme fort de la Fédération.

Le XV de France est en passe de connaître de nombreux changements, à commencer par le poste de sélectionneur. Fabien Galthié devrait, selon toute vraisemblance, reprendre le flambeau de Jacques Brunel après la Coupe du monde. Le consultant de France Télévisions souhaiterait être accompagné par Thibaut Giroud, préparateur physique du Rugby Club Toulonnais, dès son arrivée. Dans des propos rapportés par L’Équipe, Mourad Boudjellal, président de la formation varoise, tient à prévenir Bernard Laporte concernant son préparateur physique. 

« S’il faut faire la guerre, on fera la guerre et je n’hésiterais pas une seconde »

« Mes propos visent l’entité morale de la Fédération. Normalement, on contacte le club et on lui dit qu’on est intéressé par cette personne qui est sous contrat, est-ce que vous êtes d’accord pour la libérer, oui ou non ? Si c’est oui, sous quelles conditions ? On ne cherche pas d’autres méthodes pour récupérer le collaborateur d’un club. Donc si la Fédération revient à ces méthodes-là il n’y a rien à dire et nous sommes disposés à discuter avec la Fédération pour libérer Thibault Giroud avec des conditions qui ne lèsent pas le RCT. Même si j’ai des amitiés avec Bernard Laporte, je suis avant tout président du RCT et je défends mon club. Que les choses soient claires. S’il faut faire la guerre, on fera la guerre et je n’hésiterais pas une seconde. La guerre, c’est Scarface : tu tires jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne qui bouge », explique Mourad Boudjellal.

Articles liés