Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : «L’arrivée de Galthié a été plus ou moins imposée»

Thomas Lombard, ancien ailier international du Racing 92 et du Stade Français, a jugé l’arrivée de Fabien Galthié au sein du staff de Jacques Brunel.

C’est à ne plus rien y comprendre. Bernard Laporte a expliqué que Fabien Galthié sera le sélectionneur après la Coupe du monde 2019, tout en précisant qu’il n’y avait accord et que « rien n’était officiel ». En attendant, des sources proches du XV de France expliquent que l’ancien demi de mêlée va venir étoffer le staff de Jacques Brunel en vue du Mondial, mais là encore, personne pour officialiser la chose. Surtout pas le sélectionneur en place, qui est emmuré dans le silence depuis la fin du dernier Tournoi des Six Nations.

« Le contexte n’est pas bon pour Jacques Brunel »

Interrogé au sujet de ces évènements, Thomas Lombard assure que tout ce qui arrive n’est pas du tout bon pour Jacques Brunel. « Le contexte n’est pas bon pour Jacques Brunel. Quand tu es entraîneur du XV de France, ton objectif c’est la Coupe du monde. Et quand arrive la Coupe du monde, tu te retrouves affaibli, car on vient te mettre quelqu’un dans les pattes, t’es obligé de reconstruire ton staff dans l’urgence, tu es dans une dynamique qui est loin d’être bonne et un contexte de confiance qui n’existe pas ou très peu » a expliqué l’ancien du XV de France, au micro de Canal +. « L’arrivée de Fabien Galthié a été plus ou moins imposée. Tout le monde se pose des questions et personne ne sait. Mais ce XV de France a besoin de sérénité à tous les niveaux et ce n’est pas quelque chose qui en amène beaucoup, tout ce qui se passe actuellement ».

Articles liés