Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Brunel justifie son entretien avec l’entraîneur de Clermont !

Jacques Brunel, sélectionneur du XV de France, dévoile les raisons de sa conversation avec Franck Azéma.

Après ce dernier Tournoi des VI Nations en demi-teinte, Jacques Brunel est donc parti à la rencontre des entraîneurs du Top 14. Le sélectionneur national était notamment à Clermont mercredi afin de s’entretenir avec Franck Azéma, technicien auvergnat, et dans un entretien dans les colonnes du Figaro, Brunel explique qu’il est important à ses yeux de parler directement à ses homologues, notamment sur la gestion entre les Bleus et les clubs.

« Fondamental »

« De connaître la plupart d’entre eux, pour les avoir entraînés ou pour avoir entraîné avec eux, c’est indéniablement plus facile. Mais, au-delà, cet échange me paraissait fondamental. L’été dernier, je m’en souviens car j’entraînais Bordeaux-Bègles, la préparation avait été initiée par l’équipe de France et effectuée hors du contrôle des clubs. J’avais trouvé ça stupide. D’abord parce que les joueurs travaillaient à l’écart de leurs coéquipiers ; ensuite parce que ça n’avait pas de sens que l’équipe de France n’ait pas le même avis sur le développement du joueur que son club qui l’a au quotidien. C’est pour cette raison que, cette année, le club gardera la main. Les staffs des clubs connaissent les joueurs beaucoup mieux que nous. Ils savent comment les sensibiliser », admet Jacques Brunel.

Articles liés