Top 14 : Le vestiaire de Montpellier contre Laporte ?
Axel Cornic

Appelé au secours en cours de saison, Bernard Laporte n’a pas réussi à sauver le MHR, qui dans quelques semaines disputera un match de barrage pour ne pas être relégué en Pro D2. Mais le mal serait beaucoup plus profond, puisque selon les dernières indiscrétions de Midi-Libre, il y aurait une réelle cassure entre le vestiaire et la direction montpelliéraine.

Décidément, rien ne va cette saison à Montpellier. Champions de France il y a seulement deux ans, les Héraultais sont au bord du gouffre et pourraient bien dire adieu au Top 14, avec leur 13e place et un barrage qui se profil dans trois semaines. Et pour ne rien arranger, plusieurs dossiers sont venus jeter de l’huile sur le feu…

Le vestiaire n’en peut déjà plus de la méthode Laporte

D’après les informations de Midi-Libre, certaines décision de la direction ne seraient pas du tout passées auprès du vestiaire. C’est notamment le cas de Paolo Garbisi, numéro 10 du MHR et de la sélection italienne qui a été poussé vers le RCT au début du printemps. Mais cela serait également le cas avec Mohamed Haouas, qui va revenir à Montpellier après un an au Biarritz Olympique surtout rythmé par ses problèmes avec la justice. Ce n’est pas tout, puisque l’interview de Bernard Laporte publiée par le quotidien régional il y a quelques semaines, dans laquelle il critiquait ouvertement son effectif ainsi que ses prédécesseurs, aurait également échauffé les esprits.

« Le staff ne passera pas l’été »

Dans ce climat délétère, Midi-Libre nous apprend qu’une réunion de crise aurait eu lieu ce dimanche 26 mai entre les joueurs, qui après avoir échangé aurait procédé à un vote sur la question : « Qui veut prendre rendez-vous avec le président (Mohed Altrad) pour parler de la situation sportive que traverse le club ? ». Sur 38 votants, 35 ont répondu « oui » et une rencontre devrait donc avoir lieu avec le boss du MHR pour lui parler de la méthode employée par Bernard Laporte, ainsi que par son staff. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la cassure est totale, puisqu’une source au sein du club glisse au quotidien régional : « Le staff ne passera pas l’été ».

Articles liés