Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : L’entraîneur du RCT n’affiche aucun regret après la défaite contre Clermont !

Malgré la défaite contre Clermont en finale du Top 14 (22-16), Richard Cockerill reste très fair-play. 

Si le Rugby Club Toulonnais n’était pas annoncé favori de cette finale du Top 14, les Varois ont longtemps fait douter Clermont. Les hommes de Richard Cockerill s’inclinent finalement (22-16), mais peuvent sortir du Stade de France la tête haute. Dans des propos rapportés par L’Équipe, le coach du RCT estime que les regrets ne sont pas à l’ordre du jour.

« On a joué jusqu'à la dernière minute, on était juste un peu court... »

« Félicitations à Clermont. Je n'ai pas de regrets, aucun, cela a été très serré, avec six points de différence. On a heurté les poteaux deux fois (deux buts de pénalité manqués par Anthony Belleau). Un buteur peut te faire gagner le match mais il ne te le fait pas perdre. Cette défaite, ce n'est pas la faute d'Anthony (Belleau). On a joué jusqu'à la dernière minute, on était juste un peu court... On savait que les Clermontois allaient démarrer fort et très vite, ils ont marqué un bel essai, mais je savais qu'on allait revenir dans le match et on aurait même pu le gagner, mais ce n'était pas notre jour. Cela s'est joué à des détails, comme ces ballons perdus sur des temps forts, les deux buts de pénalités manquées, cet en-avant en toute fin près de l'en-but clermontois. J’espérais que cette finale se termine comme la demie face à La Rochelle mais ça n'a pas été le cas. Je tiens à dire que la deuxième période a été très intense. Je suis très fier des efforts déployés par les joueurs. Ils ont tout donné et ça s'est joué à rien. On a l'habitude de dire qu'on a ce qu'on mérite, et ce soir (dimanche), Clermont méritait de gagner. Bien sûr que je suis déçu, mais le rugby est un jeu et parfois on perd », explique Richard Cockerill.

Articles liés