Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : L’aveu de Maxime Mermoz sur son départ du RCT

Maxime Mermoz, actuellement au Stade Toulousain, est revenu sur la fin de son aventure au RCT. 

Le RCT reste un grand club de la scène française, mais on oublie peut-être que le club traverse une longue période de pénurie. Le dernier titre remporté par les Toulonnais remonte en effet à 2015, avec une troisième Coupe d’Europe d’affilée après 2015 et 2013. Depuis, plus rien. Diego Dominguez, Mike Ford, Richard Cockerill ou encore Fabien Galthié se sont succédés, mais aucun n’est parvenu à réaliser les mêmes exploits que Bernard Laporte

« Avant, le garant s’appelait Bernard Laporte. Quand il est parti, c’était le bordel » 

Maxime Mermoz, qui n’a pas été conservé par le RCT en 2017, est revenu sur ces saisons qui ont suivi le départ de Bernard Laporte... et qui l’ont poussé à partir. « Il y eut une époque où j’ai peu joué à Toulon. C’était ma cinquième saison là-bas. Il n’y avait plus de capitaine au club et ça partait en sucette » a déclaré dans les colonnes du Midi Olympique le trois-quart centre, qui évolue désormais au Stade Toulousain. « La direction faisait la pluie et le beau temps mais ne connaissait rien au rugby. Avant, le garant s’appelait Bernard Laporte. Quand il est parti, c’était le bordel : sur le terrain, j’étais perdu ». 

Articles liés