Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Boudjellal : «J’ai fait beaucoup de conneries»

Mourad Boudjellal, président du RCT, a fait son mea culpa concernant certains choix impopulaires qu’il a du faire.

Le départ de Bernard Laporte a déclenché un véritable remue-ménage à Toulon. Inarrêtable les saisons précédentes, le RCT s’est transformé en club quelconque et lutte désormais pour participer aux phases finales de Top 14. Les différents changements opérés au sein du staff sont le parfait exemple de l’incompréhension qui règne autour du club. D’ailleurs, plusieurs observateurs ont pointé du doigt les mauvais choix de Mourad Boudjellal.

« Je suis réaliste, le premier responsable c’est moi »

Le président toulonnais en est conscient. Avec la mise à pied de Diego Dominguez, le départ de Steve Meehan ainsi que celui de Jacques Delmas, la nomination de Mike Ford et l’arrivée prochaine de Fabien Galthié on ne peut pas vraiment dire qu’il ait choisi de miser sur la continuité. « Tout ce que j’ai essayé ne marche pas. Mais on n’est jamais déçu par le travail. Donc on travaille pour combler les lacunes de cette saison. Je suis réaliste, le premier responsable c’est moi » a expliqué Mourad Boudjellal, d’après des propos rapportés par Var-Matin. « J’ai fait beaucoup de conneries. À moi de ne plus en faire. Peut-être que je me suis pris pour un autre. C’est possible. Avec tous les résultats qu’on a eus… Après, que ce soit pour un entraîneur ou un joueur, Toulon est un club difficile. Il y a des joueurs qui n’ont pas à Toulon le niveau qu’ils avaient ailleurs. C’est un club où des joueurs tremblent… ».

Articles liés