Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Ce nouvel appelé de Brunel qui fait le point sur sa situation !

Appelé par Jacques Brunel à la suite de l’exclusion de Teddy Thomas, Remy Grosso s’est exprimé sur son état d’esprit, à moins de quinze jours du « crunch » face à l’Angleterre.

Alors que le XV de France avait concédé deux défaites en deux matchs du Tournoi des VI Nations, face à l’Irlande (13-15) et l’Écosse (26-32), les hommes de Jacques Brunel sont finalement parvenus à s’imposer vendredi dernier face à l’Italie (34-17). Plusieurs joueurs convoqués par le sélectionneur pour remplacer les exclus d’Edimbourg étaient titulaires lors de ce match et ont contribué à ce succès. Remy Grosso fait partie de ces appelés qui sont parvenus à se faire une place dans le XV. L’ailier de l’ASM Clermont s’est exprimé sur le sujet.

Grosso livre ses vérités

« Est-ce que j'avais fait une croix sur l’Équipe de France ? Non, mais je préférais être réaliste et humble. J'ai toujours fonctionné de la sorte. Je n'ai jamais vu trop grand. Je préfère faire les choses petit à petit. Je suis arrivé il n'y a pas très longtemps à Clermont. J'avais d'abord à coeur d'entrer pleinement dans l'effectif, d'avoir du temps de jeu. Et ça aurait été prétentieux de ma part de penser au XV de France avant ça. Il faut faire les choses dans l'ordre. Je n'avais donc pas fait une croix sur les Bleus, mais je voulais avancer étape par étape. Je ne pensais pas jouer contre l'Italie, ça a été une nouvelle surprise. Donc voilà, j'ai eu une chance à saisir. Suis-je là par défaut ? Je ne pense pas. Ce sont les aléas d'une carrière. Ça va vite. Je me dis que si j'ai été rappelé c'est que je me suis donné les moyens depuis quelques mois en club. Je ne me suis pas pris la tête, pas posé de question et, avec l'expérience, j'ai pris un peu de recul » a déclaré Remy Grosso dans un entretien pour Rugbyrama.

Articles liés