Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Racisme, George Floyd... Bastareaud en rajoute une couche

Depuis la mort de George Floyd citoyen américain assassiné par un policier, le monde du sport a largement commenté cette affaire. Mathieu Bastareau souligne un problème d’équité.

La mort de George Floyd a profondément ému le monde du sport, où de nombreux acteurs ont pris la parole pour exprimer leur colère et leur indignation par rapport à ce drame. Le rugbyman Matthieu Bastareaud fait partie de ces sportifs qui ont choisi de prendre la parole. Outre l’assassinat de George Floyd, le joueur de Lyon OU dénonce un manque de liberté d’expression.

Mathieu Bastareaud dénonce un racisme omniprésent

Dans une interview pour le journal l’Equipe Mathieu Bastareaud dénonce le racisme et ceux qui le véhicule. Il en a profité pour donner des exemples. « Le plus connu est (le journaliste) Éric Zemmour. Je veux bien qu'il y ait une liberté d'expression mais dans ces cas-là, elle s'accorde à tout le monde. J'ai vu qu'après que LeBron James et Kevin Durant (stars noires de NBA) avaient pris position contre les violences policières et le racisme aux États-Unis, une journaliste de Fox News (Laura Ingraham) leur a dit : ''Fermez vos gueules et retournez dribbler.'' En revanche, elle a reconnu le droit à Drew Brees, un quarterback blanc (Saints de La Nouvelle-Orléans, en NFL), de donner son opinion (Drew Brees avait parlé de manque de respect au drapeau américain de la part des joueurs qui s'agenouillaient pendant les hymnes). Eh bien, l'accumulation de ce genre de propos... À un moment, on est obligés de réfléchir au problème.» À travers cette affaire, Mathieu Bastareaud appelle chacun à faire en sorte qu’une plus grande variation de la pensée se propage y compris dans les médias.

Articles liés