Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Des nouvelles précisions concernant le décès de Jonah Lomu

John Mayhew, ancien médecin des All Blacks et proche de Jonah Lomu, est revenu sur les circonstances du décès de la légende du rugby mondial.

Avec les tristes évènements survenus à Paris, la nouvelle est quasiment passée inaperçue. Jonah Lomu, star planétaire, est décédé à 40 ans après des années passées à combattre contre une maladie rénale très rare. Le monde de rugby ne s’en est pas remis et pleure toujours le plus grand joueur de tous les temps, qui a fait passer ce sport dans une toute autre galaxie. Si les circonstances de sa mort semblaient étroitement liées au dysfonctionnement de ses reins, des nouvelles révélations viennent apporter un nouveau regard.

Un caillot de sang dans le poumon ?

John Mayhew, ancien médecin de la Nouvelle-Zélande et ami proche de Jonah Lomu, a expliqué ce dimanche que le décès de l’ancien All Black était surement lié à la présence d’un caillot de sang dans un poumon, qui aurait été provoqué par le vol qui entre l’Angleterre, où il assistait à la Coupe du monde, et la Nouvelle-Zélande. « Vu son état de santé, Jonah était un sujet à risques » a-t-il expliqué, au micro de la BBC. « L'autre possibilité de sa mort est un arrêt cardiaque, mais la plus grande probabilité serait un gros caillot de sang dans le poumon ». Le médecin accompagnait le géant néo-zélandais à chacun de ses déplacements et se trouvait à côté de lui lors du vol retour.

Articles liés