Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Toulouse conseille le Racing 92 avant sa finale !

Vainqueur du Stade Toulousain en demi-finale, Exeter affronte le Racing 92 ce samedi en finale de la Coupe d'Europe. Jean Bouilhou, entraîneur toulousain, anticipe les secrets du match.

La finale de Coupe d'Europe sacrera un nouveau champion. Quoi qu'il en soit. Le douzième de l'histoire. Alors qu'Exeter se retrouve pour la première fois à ce stade de la compétition, le Racing 92 s'est déjà incliné en finale à deux reprises. Après les défaites contre les Saracens en 2016 et le Leinster en 2018, les Franciliens sont prêts à mettre un terme à leur mauvaise série. Pour se qualifier en finale, les Racingmen sont venus à bout de Clermont (27-36) et des Saracens (19-15). En face, Exeter a réussi l'exploit de sortir le Stade Toulousain, l'équipe la plus titrée, en demi-finale (28-18).

« Le Racing aura sa chance s'il demeure agressif en défense »

Entraîneur des avants toulousains, Jean Bouilhou a décrypté le jeu de ses bourreaux dans les colonnes de L'Equipe et livré la marche à suivre pour le Racing 92 : « Pour s'opposer au plan de jeu d'Exeter, il faut être aussi déterminé qu'eux. Etre discipliné, aussi, parce que dès qu'il y a pénalité, ils refusent de la tenter pour mieux repartir sur une succession de pick-and-go après pénaltouche. En défense, il faut s'évertuer à plaquer en étant le plus bas possible pour les empêcher d'avancer. C'est vraiment une guerre de tranchées. Il faut plaquer à deux ou à trois, ne pas hésiter à se mettre à plusieurs sur la zone d'affrontement. Je crois le Racing capable de rivaliser dans ce secteur. S'il parvient à contrer Exeter sur ses points forts, s'il demeure agressif en défense, il aura sa chance ». Le Racing 92 est donc prévenu à 80 minutes d'un premier titre européen.

Articles liés