Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Un ultimatum lancé à Laporte et à la FFR !

La guerre de la LNR et les clubs du Top 14, face à la Fédération française de rugby de Bernard Laporte, semble avoir pris une nouvelle tournure. 

Bernard Laporte a été réélu président de la FFR, mais il fait déjà face à un dossier des plus épineux. Pour pallier les pertes dues au COVID-19, ainsi que pour rattraper le match reporté du dernier Tournoi des 6 Nations, la FFR souhaite organiser six matchs du XV de France au cours de l’automne. Or, la convention passée entre les clubs de Top 14 et la FFR stipule que seuls trois matchs internationaux peuvent être disputés en cette période. Du côté de la Ligue, on serait disposés à aller jusqu’à cinq matchs, mais pas un de plus. Impensable, pour Laporte. « Les gens s'imaginent que c'est Bernard Laporte qui décide, que c'est le roi. Mais ce n'est pas ça, c'est World Rugby qui décide » a-t-il lancé, au micro de RMC Sport. La LNR a ainsi posé un recours auprès du Conseil d’état, qui l’a toutefois rejeté, accordant donc une fenêtre internationale élargie au XV de France, allant de 19 octobre au 5 décembre. 

Les clubs de Top 14 prêts à se battre ! 

La Ligue nationale de rugby ne semble pas disposée à lâcher prise. Après avoir estimé que les convocations des internationaux sont « nulles et non avenues », la LNR a reçu une réponse cinglante de la part de la FFR : si les joueurs concernés ne sont pas libérés, leurs licences seraient suspendues et ils ne pourraient tout simplement pas jouer. D’après les informations de RMC Sport, les clubs de Top 14 se seraient ainsi réunis ce dimanche matin et auraient adopté une position « unanime » concernant le calendrier international. Ce sera cinq matchs, pas un de plus et si aucun accord n’est trouvé ils pourraient « se battre » pour faire changer de position la FFR. Personne ne sait donc si le match face au Pays de Galles, programmé pour le 24 octobre prochain, pourra se tenir... 

Articles liés