Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Le jour où les All Blacks ont failli abandonner le haka

Haka, All Blacks

Indissociable des All Blacks, le haka est une sorte de marque de fabrique du rugby néo-zélandais. Et pourtant, il n’est pas passé loin de disparaître.

C’est une tradition. Avant chaque match, les All Blacks font le fameux haka. Une tradition que l’on pense bien ancrée et pourtant, ce rituel aurait pu disparaître puisque pour certains observateurs, il a perdu tout son sens. C’est en tout cas l’avis du chef des services des sports du quotidien britannique The Telegraph, Oliver Brown. Critiqué par les fans du ballon ovale, il considère que le haka ressemble plus un spectacle de cirque.

Rugby : Les All Blacks à l'origine d'un changement du drapeau néo-zélandais ?

« NOUS NOUS SOMMES POSÉS BEAUCOUP DE QUESTIONS »

La question de la nécessité du haka s’est pourtant posée au sein même de l’équipe néo-zélandaise comme le confie Gilbert Enoka, le responsable des skills, sur le site Scrum : « Quand Graham Henry a pris la tête de la sélection, en 2004, nous nous sommes posés beaucoup de questions au sujet du haka. Beaucoup de joueurs n'étaient plus très chauds pour perpétuer la tradition, estimant que cela ne les concernait plus trop. Je crois que les All Blacks avaient perdu leur lien avec le haka. » Tana Umaga lui-même, la légende néo-zélandaise, a eu des réunions avec le staff pour débattre de l’intérêt du haka. Mais, surtout, ils se sont entretenus avec les anciens Maoris qui les ont convaincus de continuer. Et une solution a été trouvée. En plus du traditionnel Ka Mate, le Kapa O Pango, plus guerrier, a été créé. Sans cette solution, le haka aurait pu disparaître et le rugby en aurait été orphelin.

Articles liés