Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Kolbe pense déjà à la finale de Coupe d’Europe !

Star du Stade Toulousain, CHeslin Kolbe s’est exprimé au sujet de finale de Champions Cup face à La Rochelle, programmée pour le 22 mai prochain. 

Après la renaissance du XV de France dans le Tournoi des Six Nations, c’est au tour des clubs de Top 14 d’asseoir leur domination sur l’Europe. Alors qu’ils étaient trois en demi-finale, ils seront deux français en finale de la Champions Cup, qui se disputera le 22 mai prochaine à Twickenham. Le Stade Toulousain a en effet défait l’Union Bordeaux-Bègles (21-9), mais c’est surtout La Rochelle qui a créé la surprise, avec sa victoire sur l’ogre du Leinster (32-23), accédant par la même occasion à la première finale européenne de son histoire.  

« Cette année, on est arrivés à franchir le cap » 

Véritable star mondiale, Cheslin Kolbe sait qu’il retrouvera plusieurs de ses compatriotes dans le camp rochelais le 22 mai prochain, comme Dillyn Leyds et Raymond Rhule. « C'est vraiment excitant. Ces dernières années, on a été éliminés en demies, juste avant la finale. Cette année, on est arrivés à franchir le cap. Il nous reste deux semaines de Top 14 avant la finale contre La Rochelle à Twickenham. Je pense qu'il ne faut pas s'enflammer mais on sera excités pour cette finale. Il faut qu'on se serve de ces matches à venir pour engranger de la confiance. On en a rigolé après la victoire de La Rochelle : j'ai hâte d'y être ! » a expliqué l’arrière ou ailier du Stade Toulousain, à l’AFP. « Dillyn et moi, on se connaît depuis longtemps : on a joué ensemble et l'un contre l'autre depuis l'école ou en club. On a un lien spécial, on a même partagé une chambre à un moment. On a passé pas mal de temps ensemble, sur et en dehors du terrain. Maintenant, on se retrouve de l'autre côté du monde... On se connaît, on va en parler dans la semaine, mais sur le terrain, on va donner le maximum. C'est excitant d'avoir deux équipes françaises en finale, c'est la preuve, avec la bonne performance des Bleus dans le Tournoi des six nations, que le rugby français va bien. Ça se voit au niveau des clubs aussi ». 

Articles liés