Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Créatine, maladie… Cette terrible révélation sur la mort de Jonah Lomu !

Un ancien coéquipier de Jonah Lomu, légende du rugby décédée en novembre dernier à cause d’un arrêt cardiaque, a fait des confidences tonitruantes.

La mort de Jonah Lomu a fait l’effet d’un tremblement de terre dans le monde du rugby. La plus grande star de l’histoire de la discipline s’est éteinte en novembre dernier à cause d’un arrêt cardiaque, après une longue bataille contre une rare maladie des reins, qui durait depuis plusieurs années. Depuis sa mort, plusieurs détails nébuleux refont surface, notamment en ce qui concerne la prise de produit dopant par l’ancien ailier des All Blacks.

« On nous donnait de la créatine à intervalles réguliers »

Joeli Vidiri, qui a côtoyé Jonah Lomu sous les couleurs des Auckland Blues ainsi que de la sélection néozélandaise, a expliqué que la star des All Blacks comme lui-même prenait beaucoup de créatine. « On nous donnait un grand pot de créatine à intervalles réguliers. On avait l’habitude de mixer ça avec de l’eau. Je ne me rappelle pas quelle dose on prenait, mais on en prenait avant et après l'entrainement. Jonah en prenait aussi » a expliqué l’ancien international néozélandais au Telegraph, lui qui souffre de la même maladie des reins que l’icône du rugby mondial. « Nous étions jeunes, désespérés d’atteindre notre objectif et de briller, nous étions prêts à faire n’importe quoi pour faire carrière dans le rugby. Il y avait beaucoup de pression. On commençait seulement à être payés, c’était semi-professionnel. On n’avait pas le choix, il fallait être performant, semaine après semaine ». La créatine a un effet très néfaste sur les reins et Lomu a continué à en prendre tout au long des années ’90, alors qu’il était au courant de sa maladie.

Articles liés