Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Bernard Laporte sort du silence !

Au lendemain de sa sortie de garde à vue, Bernard Laporte a enfin pris la parole. 

Ce jeudi, le cours normal de la vie a repris pour Bernard Laporte. Placé en garde à vue par la Brigade de répression de la délinquance économique, le président de la FFR a été relâché et se trouvait donc à Saint-Jean-de-Védas, dans l’Hérault, pour continuer sa campagne. Car il ne faut pas oublier que les élections pour la présidence de la Fédération française de rugby se tiennent dans seulement quelques jours, le 3 octobre prochain. 

« Moi j’ai dit non à cinq millions d’euros, et eux vont me donner des leçons ? » 

Face aux médias, Bernard Laporte a paru très affecté par ce qui a pu se dérouler, ces derniers jours. J’ai très bien dormi cette nuit et ça m’a permis de récupérer et je vais repartir avec enthousiasme, force et conviction, pour aider les clubs amateurs qui en ont bien besoin. « Nous allons gagner, on remettra encore une fois les choses à l’endroit comme on l’a fait. Je me battrai toujours pour les clubs amateurs, il n'y a que cela qui m'intéresse » a expliqué Laporte, au micro de RMC Sport. « Je le dis et le redis : quand je suis parti de Toulon, un club m’a proposé un million d’euros par an pendant cinq ans. Moi j’ai dit non à cinq millions d’euros, et eux vont me donner des leçons ? ». 

Articles liés