Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Altrad, favoritisme… Deux proches de Laporte dans le collimateur de la justice ?

Alors que Bernard Laporte est toujours dans la ligne de mire de la justice, ce serait au tour de Serge Simon et de Claude Atcher d'avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête.

Accusé de favoritisme auprès de Mohed Altrad, pour avoir fait pression sur la commission de discipline afin de réduire les sanctions contre le club de Montpellier, Bernard Laporte reste sous le joug de la justice et dans le collimateur du ministère des Sports depuis plusieurs semaines. Le président de la Fédération française de rugby aurait également passé un contrat avec l’homme d’affaires héraultais avec une entreprise lui appartenant alors que ce dernier est récemment devenu le sponsor officiel du XV de France. Mais ce n’est pas tout...

Des perquisitions chez Serge Simon et Claude Atcher ?

L’Équipe annonce, dans son édition de ce jeudi, que la Brigade de répression de la délinquance économique aurait ordonné les perquisitions des domiciles respectifs de Serge Simon, vice-président de la FFR, et de Claude Atcher, directeur de la candidature de la France à l’organisation de la Coupe du monde 2023. Une volonté de la part de la BDRE de donner un coup de boost à cette enquête, mais il faudra « plusieurs mois pour analyser le contenu des éléments saisis et placés sous scellés ». À noter que la mise en cause de deux proches de Bernard Laporte permettrait d’étendre cette affaire « aux deals commerciaux et aux partenariats noués, entre autres, autour de la vente du maillot des Bleus ».

Articles liés