Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ce constat de Romain Grosjean sur la F1 !

Après 10 ans passés au volant d’une Formule 1, Romain Grosjean quittera la F1 l’an prochain. L’occasion pour le français de tirer le bilan de sa carrière.

Tout n’aura pas été rose, mais en 10 ans au plus haut niveau, Romain Grosjean aura marqué de son empreinte la Formule 1. Fort de ses 10 podiums décrochés, le Français de 34 ans quittera son écurie, Haas, à la fin de la saison, avec un goût amer. Lui qui estime avoir été remercié à cause de problèmes financiers devrait voir Mick Schumacher, le fils de Michael Schumacher, lui succéder dans la monoplace de Haas. Après une décennie dans un baquet, Romain Grosjean sait maintenant que la Formule 1 est avant tout une lutte mécanique.

« Sans les bons outils, il n’y a aucune chance »

Dans des propos relayés par NextGen-Auto, Romain Grosjean s’est dit triste de ne pas avoir pu lutter à armes égales tout au long de sa carrière : « Vous savez, si j’y pense, peut-être que la génération 1986/87 était la mauvaise au sein de laquelle se trouver. Paul di Resta, Nico Hülkenberg, moi-même, et même Sébastien Buemi, nous sommes tous arrivés à un moment où les meilleurs baquets étaient pris. Il n’y a pas grand chose que l’on contrôle. On découvre que sans les bons outils, il n’y a aucune chance. J’espère que ça changera à l’avenir, car cela rendrait la F1 meilleure si elle n’était pas dominée par une seule équipe, qui fait évidemment un excellent travail, mais c’est un peu triste qu’il y ait si peu de lutte à l’avant ».

Articles liés