Accès direct au contenu

Formule 1

Formue 1 : Alpine ne cache plus son inquiétude pour Fernando Alonso !

De retour en Formule 1 cette année, Fernando Alonso souffre face à Esteban Ocon. Marcin Budkowski, directeur exécutif d’Alpine F1, reconnaît qu'il ne s'attendait pas à ce scénario.

En ce début de saison, un constat clair apparaît. Les pilotes ayant changé d'écuries ont dû mal à s'adapter. Daniel Ricciardo (McLaren), Carlos Sainz (Ferrari), Sergio Pérez (Red Bull) ou encore Sebastian Vettel (Aston Martin) sont tous en souffrance face à leur coéquipier malgré leur expérience et leur talent indéniables. Et Fernando Alonso n'échappe pas à la règle. De retour en F1 après deux ans dans d'autres catégories, le double champion du monde n'arrive pas à dominer Esteban Ocon alors que jusque-là, l'Espagnol n'avait jamais été réellement inquiéter par un coéquipier, à l'exception de Lewis Hamilton chez McLaren. Et Marcin Budkowski, directeur exécutif d’Alpine F1, ne cache pas son inquiétude.

«Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi difficile pour lui»

« De nos jours, il est difficile de s’adapter à une nouvelle équipe. Fernando est extrêmement talentueux, mais on ne peut pas oublier que la Formule 1 est à un niveau différent des autres catégories et il ne s’agit pas que de piloter. Il faut tirer 100% de la monoplace. Quand il sera à son meilleur niveau ? Je n’en ai aucune idée, mais il est toujours Fernando Alonso. Vous ne devenez pas lent d’un jour à l’autre. Il a une approche humble et mature et ça viendra naturellement. Je ne pense pas qu’il ait sous-estimé quoi que ce soit, mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi difficile pour lui », assure-t-il dans des propos rapportés par Nextgen-Auto.

Articles liés