F1 : «Pas les meilleurs amis», Gasly balance sur sa relation avec Ocon
Thibault Morlain

Débarqué chez Alpine pour cette saison 2023, Pierre Gasly a donc fait la paire avec Esteban Ocon. Un duo 100% français qui a immédiatement interpellé. En effet, depuis plusieurs années maintenant, avant même d'arriver en Formule 1, il existe certaines tensions entre Gasly et Ocon. Alors qu'on a donc surveillé de près comment cela s'est passé entre les deux, l'ancien d'AlphaTauri a donné sa version.

Fernando Alonso parti chez Aston Martin, Alpine a dû se mettre en quête d'un nouveau pilote pour cette saison 2023. Et le choix s'est alors porté sur Pierre Gasly, qui a alors rejoint Esteban Ocon au sein de l'écurie française. Une association qui a fait énormément parler quand on sait la relation qu'ont pu avoir les deux compatriotes par le passé. Les tensions du passé ont alors refait surface entre Gasly et Ocon. Et ce n'est clairement pas encore l'amour fou entre les deux coéquipiers chez Alpine...

« L’important, c’est d’avoir une relation saine »

Dans des propos accordés au Parisien, Pierre Gasly a parlé de sa relation avec Esteban Ocon, son coéquipier chez Alpine. Le pilote français a alors confirmé qu'ils étaient loin d'être les meilleurs amis du monde, au même titre que d'autres duos dans d'autres écuries : « C’est très clair avec Esteban. On n’est pas meilleurs amis, et on ne le sera pas. Mais on n’a pas besoin de se raconter nos vacances pour être coéquipier (rires). L’important, c’est d’avoir une relation saine pour pousser l’équipe vers le haut. Et c’est ce qu’il s’est passé cette saison. On a été professionnels et irréprochables. Beaucoup d’encre a coulé, mais si on va dans d’autres garages : George (Russell) et Lewis (Hamilton), Max (Verstappen) et Sergio (Perez), Carlos (Sainz) et Charles (Leclerc)… Il ne faut pas croire qu’ils sont tous copains copains (rires) ».

Gasly et son accrochage avec Ocon

Entre Pierre Gasly et Esteban Ocon, l'un des moments marquants de cette saison a d'ailleurs été l'accrochage entre les deux pilotes Alpine au Grand Prix d'Australie. Revenant sur cet événement, Gasly a confié : « C'est le pire moment de la saison ? Oui, de loin. C’était la troisième course de la saison. J’avais une 5e place presque garantie à deux tours de la fin. Tout perdre en quelques secondes… C’était difficile de repartir avec 0 point et deux voitures au tapis. Mais il y a eu des bons moments. Je dirais que c’est du 50/50. Il y a aussi eu pas mal de malchance. Le nombre de fois où je rentre au stand juste avant une Safety Car… Même mon stratégiste n’arrivait pas à y croire ». 

Articles liés