Accès direct au contenu

  1. 4h00 PSG : Mbappé, Messi… Voilà à quoi va ressembler l’équipe de Galtier
  2. 3h00 Mercato - PSG : Un gros transfert est réclamé à Campos
  3. 2h00 Transferts - PSG : La révolution Campos prend forme
  4. 1h00 Mercato - OM : Excellente nouvelle pour les finances du projet McCourt
  5. 0h00 Mercato - PSG : Luis Campos est fixé pour le transfert de Lewandowski
Formule 1

F1 : Le Grand Prix de Monaco est vraiment menacé

En fin de contrat, le Grand Prix de Monaco pourrait bien ne plus apparaître sur le calendrier dès la saison prochaine. La Formule 1 envisagerait de ne pas reconduire la course dans la Principauté étant donné qu’elle s’avère parfois assez monotone d’un point de vue spectacle. Mais Esteban Ocon, lui, estime le Grand Prix de Monaco comme important dans le calendrier.

L’édition 2022 du Grand Prix de Monaco pourrait bien être la dernière en Formule 1. Disputée le 29 mai dernier avec une victoire de Sergio Pérez, la course dans la Principauté est en fin de contrat et pourrait ne pas être reconduite pour les années à suivre. La Formule 1 envisagerait de la retirer du calendrier étant donné l’évolution des monoplaces (qui deviennent de plus en plus larges et longues) et l’aspect monotone de ce Grand Prix, jugé comme assez technique au vu de sa piste étroite et de ses nombreux virages mais nettement moins spectaculaire en comparaisons à d’autres circuits. Après cette année, le GP de Monaco ainsi que sa grande histoire pourraient donc être amenés à disparaître et seraient en grand danger. À l’instar du Grand Prix de France, il n’y a actuellement aucune indication qui va vers une prolongation pour le tracé monégasque. Depuis son apparition en 1929, ce dernier a vu de nombreux pilotes légendaires rouler dessus comme Michael Schumacher, Ayrton Senna ou encore Alain Prost. De manière indirecte, Sergio Pérez pourrait donc avoir marqué l’histoire du Grand Prix de Monaco en étant le dernier vainqueur de la course devant Carlos Sainz Jr, Max Verstappen et Charles Leclerc, inscrivant par la même occasion ainsi des points précieux pour Red Bull dans la course au titre dans le championnat constructeur. Bien sûr, les pilotes actuels ne veulent pas voir le tracé de la Principauté disparaître du calendrier de la Formule 1. Sergio Pérez ou encore George Russell n’ont pas hésité à dire quelques mots pour défendre la piste urbaine monégasque. Il en va de même pour Esteban Ocon, qui estime que la Formule 1 doit concourir à Monaco lors des années à venir.

Un avenir toujours incertain pour le GP de Monaco

« Je pense qu’il y a des pays dans lesquels nous devons courir. La France en fait partie. La Belgique en fait partie, Monaco en fait partie (...) Nous l’avons encore cette année, et nous allons en profiter au maximum » a affirmé le pilote français d’Alpine dans des propos rapportés par Automobile-magazine. Pour le moment, aucune annonce n’a été faite concernant une prolongation ou non du contrat du Grand Prix de Monaco. La menace plane donc toujours au-dessus de la piste monégasque, dont l’avenir en Formule 1 est très incertain et qui pourrait être remplacée par d’autres candidats non-européens. L’apparition du Grand Prix de Miami a apporté un vent de fraîcheur dans le calendrier. Celui de Las Vegas la saison prochaine devrait également avoir un gros impact sur l’aspect médiatique pour la Formule 1. Alors que l’épreuve de Monaco a presque cent ans, ce dernière pourrait donc être supprimée pour laisser place à une piste plus jeune. Reste à voir quelle décision prendra la Formule 1 au sujet du Grand Prix de Monaco dans les prochaines semaines, voire les prochains mois.

Articles liés