Accès direct au contenu

  1. 9h30 Mercato - PSG : Cette grande annonce sur les coulisses du transfert de Paul Pogba
  2. 9h15 Mercato - PSG : Luis Campos repart à l'attaque pour ce transfert à 40M€
  3. 9h10 Mercato - OM : Longoria est fixé pour ce joueur de l'équipe de France
  4. 9h06 Tour de France - Dopage : Encore une perquisition avant le départ
  5. 9h00 Transferts : L’OL va encore frapper un gros coup sur le mercato après Lacazette
Formule 1

F1 - GP du Canada : Agacé, Fernando Alonso lance un avertissement à Alpine

Frustré par son résultat lors du Grand Prix du Canada, Fernando Alonso a révélé avoir eu des problèmes sur son moteur durant la course. Un nouveau problème de fiabilité qui n'a pas permis à l'Espagnol de faire fructifier son excellente qualification qui l'a vu s'élancer deuxième sur la grille de départ. Et cela commence sérieusement à agacer le double champion du monde.

Quelle désillusion pour Fernando Alonso. Auteur d'un week-end parfait jusque-là, le pilote espagnol avait brillé durant les essais libres avant de confirmer son excellent rythme en qualifications grâce à une magnifique deuxième place sur la grille de départ, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2012 et le Grand Prix d'Allemagne qu'il avait remporté. Par conséquent, le double champion du monde avait de bonnes raisons d'être ambitieux et visait au moins un Top 5, d'autant plus que Charles Leclerc et Sergio Pérez partaient très loin sur la grille, ce qui laissait des opportunités pour les autres pilotes. Mais Fernando Alonso n'en a pas profité. Malgré un départ correct et un premier relais bien géré puisqu'il tenait le rythme de Max Verstappen et Carlos Sainz, tout en maintenant à distance Lewis Hamilton, le natif d'Oviedo a tout perdu à cause de sa stratégie lors des deux régimes de voiture de sécurité virtuelle. Contrairement à plusieurs de ses concurrents, Fernando Alonso a choisi de ne pas s'arrêter ce qui lui a coûté cher en fin de course. A l'arrivée, l'Espagnol s'est classé septième avant de subir une pénalité de 5 secondes qui lui fait perdre deux places supplémentaires pour échouer à une neuvième place très frustrante. 

«La fiabilité sur la voiture 14 devait être un peu meilleure»

Fernando Alonso espérait accrocher de très gros points, mais il devra finalement se contenter des deux de la neuvième place pendant qu'Esteban Ocon a accroché la sixième position. Cependant, l'Espagnol souligne qu'il a une nouvelle fois rencontré des soucis de fiabilité. Très malchanceux depuis le début de saison, Fernando Alonso commence même à s'agacer de voir qu'il est le seul à subir régulièrement des problèmes avec sa monoplace. « Nous avons eu un problème moteur au 20e tour. Ça coupait l'énergie très tôt dans les lignes droites, dès que l'on sortait des virages. On a essayé de le régler mais ça n'a pas marché. Jusqu'à ce moment-là, on se battait pour le podium. Au début de la course, je me sentais fort par rapport à Hamilton, on n'avait juste pas le rythme de Verstappen et Sainz, mais ça allait pour contrôler Hamilton et les Mercedes. Lorsque le problème moteur est survenu, il fallait juste essayer de survivre, essayer d'avoir le DRS, piloter comme un kamikaze dans les virages avant la détection, car le DRS était ma seule sécurité en ligne droite. C'est évidemment un nouveau problème de fiabilité, sur la voiture 14 seulement, donc c'est décevant. Je suis ici pour faire mieux que sixième et septième. Si l'on n'a pas terminé sur le podium ou plus haut, c'est parce que l'on a eu un problème de fiabilité sur la voiture 14, et malheureusement peut-être à cause de la voiture de sécurité virtuelle, mais on ne peut pas maîtriser la chance. La fiabilité sur la voiture 14 devait être un peu meilleure », lance-t-il dans des propos rapportés par L'EQUIPE.

Articles liés