Accès direct au contenu

Technique infaillible

Real le gros point faible de Ronaldo decouvert

le10sport

Cristiano Ronaldo n'a jamais paru dans son assiette face à Zagreb (0-1), en étant sur les nerfs puis blessé. Il faut dire que les supporters adverses lui ont infligé la honte ultime.

On s'en doutait quelque peu mais les supporters du Dinamo Zagreb l'ont confirmé en l'espace de quatre-vingt dix minutes : Cristiano Ronaldo est loin d'être infaillible. Les supporters croates ont constament appuyé là où ça fait mal chez l'international portugais rapporte le site espagnol Sport.es, c'est-à-dire son ego plutôt bien dimensionné. Comment ? Exit les insultes habituelles déjà réservées par la plupart des clubs européens, le coup de bambou tient en un seul nom répété avec frénésie à chaque fois que CR7 touche le cuir : "Messi, Messi, Messi". Certaines oreilles doivent encore siffler dans la capitale espagnole.

La "Messidritis", nouvelle maladie en vogue 

L'intéressé semble allergique à tout ce qui touche de près ou de loin à "la Pulga" au point de parler d'une "Messidritis", sorte de virus chargé de bloquer les cannes du meilleur buteur de la Liga actuellement.

Messi a supplanté Ronaldo au poste de meilleur joueur du monde, récompensé par deux Ballons d'Or successifs agrémentés de deux Ligues des champions (et trois Ligas). Largement assez pour expliquer l'obsession dont souffre le patient portugais. C'est grave docteur ?